Santé

Piqûre de méduse : que faire ?

VidéoClassé sous :Corps humain , méduse , piqure meduse

Que faire en cas de piqûre de méduse ? Voici les recommandations des scientifiques.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Une piqûre de méduse n'est jamais une expérience plaisante, cela va de soi. Mais elle peut devenir plus douloureuse encore si, en cherchant désespérément une solution pour atténuer la brûlure, on tombe sur de mauvais conseils. Les articles sur les différentes manières de gérer une piqûre de méduse abondent sur internet, allant du plus pragmatique (frotter la blessure avec du sable) au plus exotique (utilisez de la crème à raser et une carte de crédit). Voici donc ce qu'avaient à en dire les chercheurs dans une étude de 2017 parue dans la revue Toxins.

Le mot des scientifiques

La première chose à éviter à tout prix est de gratter la blessure. Lorsqu'elle vous touche, la méduse dépose sur votre peau de petits aiguillons nommés nématocystes qui injectent du venin lorsqu'ils entrent dans votre épiderme. En essayant de les retirer mécaniquement (ou en aspergeant la blessure d'eau de mer), vous risquez de les répandre sur une plus grande zone, voire d'en enfoncer un plus grand nombre dans votre peau. Il importe donc en premier lieu de désactiver le venin. La méthode la plus sûre pour y parvenir est d'appliquer une poche chaude sur la peau. Ce n'est qu'après que vous pourrez envisager de retirer les nématocystes en frottant délicatement votre peau avec du sable sec.

Pour les cubozoaires, l'application de vinaigre ou de certains produits dédiés permettra de désactiver le venin, suite à quoi les aiguillons pourront être retirés un à un avec une pince à épiler. Il est enfin recommandé d'immerger la zone dans une eau à 45°C ou d'appliquer une poche à la même température pendant 45 minutes après le retrait des nématocystes. Quoi qu'il advienne, en cas de fièvre ou de réaction allergique, rendez-vous directement aux urgences. Une piqûre de méduse n'est pas à prendre à la légère !