Santé

On sait enfin comment nage un spermatozoïde !

Les premières observations au microscope des spermatozoïdes décrivaient la nage des cellules sexuelles mâles comme celle des anguilles. Cela a fait consensus pendant des centaines d'années jusqu'à ce qu'une équipe de chercheurs décide d'observer la nage des spermatozoïdes en 3D.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Si on observe un spermatozoïde vivant au microscope optique, on le voit nager comme une anguille en ondulant. Cette observation a été faite, il y a plus de 300 ans par Antoni van Leeuwoenheck, un scientifique hollandais qui a modernisé les microscopes de son époque. Mais comme plein d'autres après lui, il a été victime d'une illusion d'optique. 

Une nage asymétrique

En effet, grâce à un modèle 3D, des scientifiques de Bristol ont remarqué que les spermatozoïdes n'ondulent pas de façon symétrique. Leur nage est asymétrique car leur queue ne les propulse que d'un côté. Pour avancer tout droit, la tête et la queue de la cellule doivent tourner à la même vitesse. Le mouvement asymétrique de la queue combiné à la rotation crée l'illusion que les spermatozoïde ondulent.