Santé

Non, les masques ne provoquent pas l'hypoxie

VidéoClassé sous :Coronavirus , masque FFP2 , masque d'hypnose

Cette vidéo rétablit les faits à propos d'une publication devenue virale sur les réseaux sociaux. Celle-ci affirme que porter un masque chirurgical provoque de l'hypoxie. Découvrez pourquoi cela est infondé et comment bien porter votre masque.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Beaucoup d'informations circulent sur les réseaux sociaux et souvent ces dernières ne sont basées sur aucune source scientifique ou officielle. C'est le cas pour une publication, largement relayée sur Facebook et d'autres réseaux sociaux, qui affirme que le port du masque provoque l'hypoxie. Cette vidéo vous explique pourquoi cette affirmation est fausse.

Les masques ne privent pas l'organisme d'oxygène

L'hypoxie est définie par un manque d'oxygène pour assurer les fonctions de l'organisme entier ou de certains tissus. Elle peut avoir des conséquences graves. Or, si les masques sont conçus pour former une barrière physique aux microgouttelettes pouvant contenir le coronavirus, ces derniers ne perturbent en rien la respiration. Les molécules d'oxygène et de dioxyde de carbone circulent sans encombre à travers le masque. Porter un masque pendant une longue période peut provoquer des sensations d'inconfort mais pas l'hypoxie.

À voir aussi :