Santé

Les moyens de détection du coronavirus

VidéoClassé sous :Coronavirus , Covid-19 , chien de détection

Tests antigéniques, salivaires, chiens renifleurs, smartphone… De nombreux moyens de dépistage de la Covid-19 existent ou sont en cours de développement. Quels sont leurs avantages et inconvénients ?

Plus de 140.000 tests PCR de Covid-19 sont menés chaque jour en France, ce qui provoque parfois de longs délais pour obtenir les résultats. Il existe d’autres méthodes de détection, dont certaines s’annoncent plus rapides et plus pratiques.

  • La prise de température : la fièvre est un symptôme de la Covid-19, mais elle n’est pas systématique. D’autres maladies peuvent aussi causer de la fièvre.
  • Le test RT-PCR : il consiste à prélever des cellules nasales à l’aide d’un écouvillon. C’est aujourd’hui considéré comme le test de référence en France, mais il est désagréable et nécessite une analyse en laboratoire.
  • Le test salivaire : plus pratique que le test PCR, il montre une fiabilité moindre.
  • Le test antigénique : il recherche une protéine du virus. Le résultat est disponible en 15 à 20 minutes mais se sensibilité est insuffisante chez les personnes asymptotiques.
  • Le test sérologique : il détecte les anticorps, ce qui permet de savoir si on a été infecté. Ce n’est pas un moyen de prévention des contaminations.
  • Le chien renifleur : bien entraînés, les chiens peuvent détester l’odeur du coronavirus dans la sueur. Ce moyen de détection pourrait être utilisé lors des rassemblements de masse.
  • La détection par smartphone : encore à l’état de projet, il analyse la présence du virus grâce à une bandelette qui change de couleur. Cela permettrait un dépistage grand public.