Les métiers de la santé sont en pleine forme. © Boggy, Fotolia

Santé

Métiers de la santé : un secteur qui continue de recruter

Question/RéponseClassé sous :Travail , métiers de la santé , Grand âge

Avec quelque 1,9 million de professionnels de santé, les métiers de la santé sont déjà extrêmement bien représentés dans notre pays. Et riche de ses 66 millions d'habitants, un système de soins que la plupart des autres pays nous envient, et un vieillissement exponentiel de la population, la France ne risque pas de voir le nombre de ses professionnels de santé diminuer. Bien au contraire...

Les métiers de la santé représentent un monde très vaste, ils sont multiples, dans de nombreux secteurs, à des niveaux hiérarchiques de soins très variés, et des personnels travaillant dans des structures bien diverses, de l'exercice en libéral au salarié du CHU. Il y a d'abord la grosse majorité des professionnels de santé non médicaux, qui représentent à eux seuls, plus de 1,5 million de personnes : infirmiers, aides-soignants, masseurs-kinésithérapeutes, orthophonistes ou podologues. Le reste regroupe les professionnels de santé médicaux, médecins, chirurgiens-dentistes, pharmaciens, sages-femmes... Avec une population de plus en plus nombreuse et une augmentation de l'espérance de vie, la plupart de ces métiers de la santé ne connaissent pas la crise. Certaines régions de France en manquent même. On parle alors de « déserts médicaux ». Un certain nombre de ces métiers va recruter en nombre dans les années à venir.

Les chiffres des métiers de la santé

Sur plus de 350.000 professionnels de santé médicaux, près de 62 % d'entre eux sont des médecins - ils sont 226.000 médecins (102.000 généralistes, 124.000 spécialistes) qui travaillent pour plus de la moitié d'entre eux en libéral. Dans cette catégorie, on trouve également les chirurgiens-dentistes qui représentent 11,5 % de ces professionnels de santé médicaux, les pharmaciens, 20,9 %, et seulement 5,7 % de sages-femmes.

À leurs côtés, ce sont plus de 1,5 million de professionnels de santé non médicaux qui sont répertoriés : les infirmiers sont près de 42 %, les aides-soignants, 16 %, les masseurs-kinésithérapeutes, 5,5 %, les orthophonistes, 1,4 %, les podologues, 0,8 %.

Un secteur qui recrute

Aides médico-psychologiques, infirmiers de bloc opératoire, éducateurs spécialisés dans le handicap, services de soin à la personne, sages-femmes, manipulateurs radio, kinésithérapeutes... suite aux nombreux départs à la retraite des professionnels de santé et aux besoins grandissants des Français qui veulent vieillir en bonne santé, ces métiers de la santé vont recruter en grand nombre dans les années à venir. Chez les médecins, la tendance est déjà enclenchée puisque leur effectif a augmenté de 4,5 % en six ans, entre autres, à cause de la hausse des emplois de médecins hospitaliers. Parallèlement, de nouveaux emplois dans le secteur de la santé sont apparus ces vingt dernières années comme les auxiliaires de vie sociale ou les assistants de soins en gérontologie.

À noter : les médecins français d'aujourd'hui sont majoritairement proches de la retraite. En effet près d'un médecin sur deux a plus de 55 ans.

Le grand âge, métier de la santé d'avenir. © Rob, Fotolia

Les métiers santé de demain : le grand âge

Et c'est bien le secteur du grand âge qui va connaître une explosion de ses offres d'emplois et dans tous les métiers de la santé dédiés à cette population. La France compte, en effet, 1,5 million de personnes de plus de 85 ans. En 2050, un habitant sur trois serait âgé de 60 ans ou plus, soit plus de 22 millions de personnes, contre un sur cinq en 2005. Selon l'Insee, avec plus de 30.000 établissements d'accueil pour les personnes âgées, le secteur du grand âge s'impose comme une valeur sûre pour les demandeurs d’emploi. Ainsi, les professionnels de la santé du secteur du grand âge vont faire partie des métiers du futur. Selon une étude menée par Joblift qui date de 2016, mais qui en dit long sur l'avenir de ces métiers de la santé, il y a eu 31 % de publications d'offres supplémentaires en 2016 par rapport à 2015 dans ce secteur du grand âge. C'est même +42 % pour les médecins spécialisés en gériatrie, +41 % pour les aides-soignants, +34 % pour les infirmiers.

Quels sont les métiers de la santé dédiés au grand âge ?

Ces métiers sont d'autant plus intéressants qu'ils sont diversifiés, qu'ils permettent de travailler dans des structures hétéroclites, hôpitaux, Ehpad, mais aussi en tant que professionnel libéral, avec des degrés de qualification très variés :

  • médecin-gériatre ;
  • auxiliaire de vie/assistante de vie ;
  • assistant de soins en gérontologie ;
  • infirmier ;
  • masseur-kinésithérapeute ;
  • psychomotricien ;
  • ergothérapeute ;
  • aide médico-psycologique ;
  • psychologue.

Ils peuvent être envisagés par un grand nombre de postulants de tous niveaux. Certains métiers, comme auxiliaire de vie, sont accessibles, dès le niveau troisième, sans le Bac. Pour devenir aide-soignant ou infirmier, la formation se déroule post-bac. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi