La dégustation de champignons n’est pas seulement un régal. Elle contribue également à entretenir sa forme. Les girolles, morilles, cèpes et autres pieds-de-mouton sont une source importante de vitamines et d’oligo-élements, et ce sans les calories !

On trouve aujourd'hui une variété incroyable de champignonschampignons sur les étals. Mais qu'ils soient sauvages, comme les cèpes, les girolles, et les morilles, ou cultivés dans des champignonnières (champignon de Paris, pleurote, shiitaké...), tous apportent de précieux nutrimentsnutriments.

Voir aussi

Notre guide des champignons

Selon une étude parue en 2021 dans la revue Food Science and Nutrition, l'ajout d'un seul champignon (84 grammes) dans notre alimentation entraîne une augmentation de 6 % à 32 % des apports en fibres alimentaires, cuivrecuivre, phosphorephosphore, potassiumpotassium, séléniumsélénium, zinczinc, riboflavine (vitamine B2) et niacineniacine (vitamine B3). Et ce sans aucun impact sur les caloriescalories, les glucidesglucides, les graisses ou le sodiumsodium.

Le saviez-vous ?

Attention : tous les champignons ne sont pas comestibles ! Certains sont carrément mortels et d’autres doivent absolument être cuits car ils sont toxiques crus. Les champignons sont aussi très sensibles à la pollution, d’où la nécessité de vérifier attentivement leur origine.

Selon les données nutritionnelles du Ciqal, 100 grammes de champignons crus apportent à peine 21 calories, pour 2,4 grammes de protéines et 0,2 gramme de lipideslipides. Une portion contient 1,7 g de fibres alimentaires, 7,7 mg de calciumcalcium et 341 mg de potassium, soit autant que 60 g de chocolat ! Fait intéressant, les champignons sont aussi un des rares aliments d'origine non animale apportant de la vitamine D, bénéfique pour l'entretien des os. Cette teneur en vitamine D augmente d'ailleurs fortement lorsque les champignons sont exposés au soleilsoleil ou à la lumièrelumière UV ; une bonne raison de déguster davantage de champignons sauvages !

Voir aussi

Quiz photo - Ce champignon est-il comestible ?

Les champignons boostent le système immunitaire

« L'ajout de champignons dans son assiette est un moyen efficace d'atteindre les objectifs alimentaires recommandés », assure Mary Jo Feeney, coordonnatrice de la recherche en nutrition au Conseil des champignons (organisation américaine de producteurs de champignons frais).

Mais il y a encore mieux : selon une étude de 2015, manger un champignon par jour permettrait de boosterbooster le système immunitaire et de diminuer l'inflammation.