La maca est utilisée par de nombreuses femmes ménopausées. Mais les propriétés qui sont attribuées à cette plante fonctionnent-t-elles vraiment ? Pas si sûr, selon la science. 

Cela vous intéressera aussi

La maca (Lepidium meyenii) est le nom donné à une plante racine cultivée dans les Andes péruviennes. On lui confère toutes sortes de propriétés médicinales, souvent sur la seule base de preuves empiriques ou d'expériences in vivo, et notamment pour la gestion de l'équilibre hormonal féminin, à l'approche de la ménopauseménopause.

La ménopause caractérise ce moment de la vie d'une femme, survenant majoritairement aux alentours de 50 ans (même si certaines ménopauses peuvent être précoces) où son système hormonal cesse de fonctionner à des fins de reproduction. Les règles et donc l'ovulationovulation disparaissent. Lors de cette période, des symptômessymptômes peu agréables viennent altérer la qualité de vie des femmes : bouffés de chaleurchaleur, irritabilité, troubles du sommeiltroubles du sommeil, etc. Dans la pensée populaire, on octroie des vertus à la macamaca pour soulager ces symptômes. Mais que dit vraiment la science avec ses expériences rigoureuses et bien contrôlées, à ce sujet ? 

La maca bio de chez Dynveo représente une forme optimale de la Maca. © Oscar Pinto Sanchez, Fotolia
La maca bio de chez Dynveo représente une forme optimale de la Maca. © Oscar Pinto Sanchez, Fotolia

Maca et ménopause, que dit la science ? 

Une revue systématique de la littérature scientifique datant de 2011 vient nous en apprendre davantage. Seulement quatre études remplissaient les rigoureux critères méthodologiques pour être incluses dans l'analyse des chercheurs. Ces essais cliniquesessais cliniques randomisés ont testé les effets de la maca sur les symptômes de la ménopause, de la périménopausepériménopause et après la ménopause précoce. En utilisant des échelles d'évaluation des symptômes, la maca semble légèrement améliorer les symptômes des femmes ménopausées.

Vous pouvez tester la maca et évaluer par vous-même les bénéfices, néanmoins, les scientifiques n'oublient pas de préciser qu'il existe très peu d'essais de bonne qualité concernant l'utilisation de la maca pour les symptômes de la ménopause. Les preuves de l'efficacité de la maca dans le traitement des symptômes de la ménopause provenant de leur revue sont limitées. De plus, le nombre total d'essais, la taille totale de l'échantillon et la qualité méthodologique moyenne des études étaient trop faibles pour tirer des conclusions définitives. Enfin, la balance bénéfice-risque n'a pas encore été suffisamment étudiée. Par conséquent, l'efficacité et la sécurité doivent être testées dans des études plus grandes.