Cela vous intéressera aussi

Il est courant chez les femmes enceintes d'avoir ce qu'on appelle le masque de grossessegrossesse. Pour s'en protéger, il existe pourtant une règle simple : la protection totale contre le soleilsoleil !

Le masque de grossesse - que les professionnels appellent aussi chloasmachloasma ou mélasma - se manifeste par des taches brunes sur le visage. Plus ou moins foncées, leurs contours sont arrondis et irréguliers. Symétriques, elles siègent sur le front, le neznez, les pommettes...

Le masque de grossesse : des taches brunes d'origine hormonale

Pendant la grossesse... mais pas seulement. Le problème est d'origine hormonale. S'il se développe particulièrement chez la femme enceinte, c'est en raison des bouleversements hormonaux qui accompagnent la grossesse. Mais elle peut, en fait, survenir à un tout autre moment ! Ainsi, la prise d'une pilule fortement dosée en œstrogènesœstrogènes, d'autres médicaments, ou des cosmétiques de mauvaise qualité, assortis à une exposition déraisonnable au soleil peuvent être en cause. Cela peut même arriver, quoique rarement, à certains hommes ! Des facteurs génétiquesgénétiques entrent aussi en jeu : les femmes au phototype foncé (couleurcouleur de peau et de cheveux) sont davantage sujettes au mélasma.

Prévenir le masque de grossesse

Pour éviter d'avoir ce masque de grossesse, la meilleure préventionprévention reste les crèmes solaires, qui doivent être utilisées même si vous allez en ville, ou en hiverhiver. Privilégiez des crèmes minérales, sans filtre chimique, car la peau est souvent plus sensible à cette période. Et ciblez l'indice de protection le plus élevé !

Le mal est déjà fait ? Attendez quelques mois après l'accouchementaccouchement : le plus souvent, le masque de grossesse disparaît spontanément. Si ce n'est pas le cas, votre dermatologuedermatologue pourra prescrire des agents dépigmentants (acideacide rétinoïque, corticostéroïdescorticostéroïdes, etc.). Un changement de pilule ou de cosmétiques pourra aussi vous aider.