Attention aux longues et mauvaises postures devant son écran d'ordinateur. © Malte Luk, Pexels
Santé

Télétravail : les mauvaises postures prolongées à l’origine de maux de dos

Question/RéponseClassé sous :Corps humain , mal de dos , télétravail
 

La sédentarité du confinement et surtout le télétravail ont eu des impacts sur de nombreux pans de la vie quotidienne et notamment les maux de dos liés à de mauvaises positions. Voyons quelles solutions adopter pour soulager ces douleurs musculo-squelettiques.

Moins bouger, ne plus marcher pour se rendre sur son lieu de travail, exercer son métier depuis la maison, ne pas avoir de vrai bureau pour s'installer... Autant de raisons qui ont des effets néfastes sur le corps et les articulations. Mais des astuces simples ou encore le port d'un correcteur de posture pourraient corriger et soulager ces douleurs musculo-squelettiques très inconfortables.

Le mal de dos lié à de mauvaises positions

Plus commune en France, la posture de travail assise présente des risques pour le bien-être et surtout pour la santé des travailleurs.

Dans un rapport sur « Le télétravail en contexte de pandémie », l'Institut national de santé publique du Québec souligne l'effet causal entre une mauvaise posture de travail et les troubles musculo-squelettiques. Il s'agit bien souvent de douleurs ressenties au niveau des articulations, du dos et du cou.

Une autre étude moins récente menée par l'Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail mettait aussi en évidence l'apparition de symptômes de lombalgie en position assise. Pour rappel, bien que la lombalgie soit une forme de mal de dos généralement sans trop de gravité, c'est la plus courante et elle touche le bas du dos et la région des vertèbres lombaires.

En cause ? Les postures longues et les gestes répétitifs qui empêchent les ajustements posturaux et la redistribution des charges sur le corps et les articulations.

Les mauvaises positions entraînent des maux de dos. © Vlada Karpovich, Pexels

Que penser des correcteurs de posture ?

Également appelé redresse dos, cet accessoire ajuste votre position et vous aide à conserver le bon alignement pour votre colonne vertébrale tout en évitant l'affaissement des épaules.

Porté régulièrement, le correcteur de posture peut vous changer la vie :

  • moins de raideur dans la région du cou ;
  • moins de maux de tête générés par les tensions cervicales ;
  • moins de douleur aux épaules ou dans les lombaires ;
  • moins de douleurs articulaires sur l'ensemble du corps.

Peu onéreux et facile à porter pendant votre journée de télétravail, le correcteur de posture peut devenir un véritable allié bien-être pour rendre votre vie professionnelle à la maison moins pénible. Au fil des semaines, vous constaterez un léger redressement de votre dos et surtout l'absence d'inconforts physiques !

Comment limiter les troubles musculo-squelettiques ?

Le fait de ne pas avoir de matériel adéquat en raison de la situation urgente dans laquelle le télétravail a été mis en place a forcément des effets sur le bien-être des télétravailleurs. Mais quelques astuces simples pourraient soulager vos articulations.

  • Faites des pauses régulièrement. Le télétravail bouscule nos habitudes et nombreux sont les Français à ne pas faire de vraies pauses pendant leurs journées à la maison. Instaurez-vous une routine et profitez de ces quelques minutes pour faire des étirements.
  • Assurez-vous d'avoir un bon éclairage. Des zones sombres ou des reflets gênants sur les écrans peuvent vous amener à adopter de mauvaises postures en vous rapprochant de l'ordinateur...
  • Si vous le pouvez, alternez les positions debout et assis pour « réveiller » votre corps et vos muscles.

Avec le télétravail qui se prolonge, mieux vaut adopter de bonnes habitudes pour délester ces zones du corps que l'on sollicite énormément sans trop se rendre compte avant de subir de vraies douleurs et des maux beaucoup plus graves...

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !