Comment éviter d'avoir des mycoses ? © Nobilior, Adobe Stock
Santé

Mycoses du pied : peut-on les prévenir ?

Question/RéponseClassé sous :Corps humain , Parasites , maladie infectieuse
 

Les mycoses du pied, provoquées par des champignons microscopiques sont des affections bégnines mais néanmoins gênantes. Favorisées par la chaleur, l'humidité et la transpiration, elles sont plus fréquentes en été. Généralement traitées par des antifongiques locaux, elles peuvent néanmoins récidiver fréquemment et devenir exaspérantes. Limiter les possibilités de contact et les facteurs favorisant le développement des champignons reste les moyens de prévention les plus adéquates.  

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Quelle est la quantité d'eau dans le corps humain ?  Réponse à cette question : cela dépend ! La proportion diminue au cours de la vie, depuis les 80 % du fœtus jusqu'aux 50 % de la personne âgée. Entre les deux, la femme adulte en retient environ 55 % et un homme plutôt 60 %. Et à l'intérieur du corps, la quantité varie largement selon les tissus. 

La mycose du pied est une dermatophytose, pathologie bégnine, liée, principalement, à un champignon Tricophyton rubrum, capable de dégrader la kératine. Parasite obligatoire de l'Homme, il relargue des enzymes permettant de « couper » les macromolécules produites par l'hôte. Ces réactions enzymatiques lui assurent les échanges nutritifs permettant son développement.

Il peut se développer sur différentes parties du corps mais avec une prédilection pour les parties chaudes et humides, il se localise fréquemment au niveau des pieds. On parle de pied d'athlète (Tinea pedis) quand il se manifeste par des lésions entre les orteils et d'onychomycose (Tinea unguium) engendrant une décoloration et une déformation des ongles.

C'est une affection très fréquente en France (10 % de la population est atteinte d'onychomycose), dont le traitement est long et les récidives nombreuses, aussi il est fortement préconisé de respecter quelques règles d'hygiène en prévention de la contamination ou de la rechute.

Mycose des ongles au niveau des pieds ou onychomycose. © Muro, Adobestock

Les mycoses du pied sont contagieuses par contact

La contagion est directe par contact avec un malade ou un porteur sain ou via les squames parasitées présentes sur des surfaces communes (piscine, salle de sport, sable) ou sur des objets partagés (vêtements). Il est donc important de limiter les possibilités de contamination en portant des chaussures dans les lieux publics (piscine, douches), en passant l'aspirateur fréquemment sur les moquettes et tapis, et en évitant le prêt des affaires de toilettes ou des chaussures.

Éviter les terrains favorables

Transpiration, mauvaise aération des chaussures (port de basket, nylon), perturbation de l'acidité de la peau sont autant de facteurs donnant un environnement favorable au développement des mycoses. Aussi, il est fortement préconisé d'apporter un soin tout particulier pour limiter l'humidité au niveau des pieds. Changement de chaussettes fréquent, port de chaussures adaptées (cuir, chaussures « qui respirent ») et un séchage très méticuleux de l'espace entre les orteils permettent de prévenir le développement du champignon. Conjointement, l'utilisation d'un savon à Ph neutre est à privilégier afin de maintenir l'équilibre acido-basique de la peau.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !