Santé

Don du sang : est-ce dangereux ?

Question/RéponseClassé sous :Corps humain , don de sang , sang
Le don du sang est un geste altruiste et réalisable en toute sécurité. © DR

Tant que le sang artificiel n'est pas au point, il est important de donner son sang pour sauver la vie des personnes qui en ont besoin. Inutile d'en avoir peur, le don de sang n'est pas dangereux.

Les différents dons de sang

Il existe trois types de dons possibles :

  • le don de sang total est le plus courant. On prélève au donneur environ 500 millilitres de son sang, soit 10 % du volume sanguin total, et les différents éléments du sang sont séparés ensuite en trois : plaquettes, plasma et globules rouges ;
  • le don de plasma consiste à prélever 750 millilitres de plasma, les autres composants du sang étant restitués au donneur ;
  • le don de plaquette permet de récolter 650 millilitres de plaquettes, soit six fois plus que lors d'un don de sang total.

Qui peut donner son sang ?

Lorsqu'on est parfaite santé, il est possible de donner son sang en toute sécurité. Les personnes malades (hypertension ou hypotension, diabète, épilepsie...), infectées, anémiques ou enceintes ne sont pas autorisées à donner leur sang pour préserver leur santé et celle des receveurs.

Existe-t-il des risques ?

Les donneurs ne risquent pas d'être infectés lors du prélèvement de sang et la quantité de sang prélevée n'est pas préjudiciable pour leur santé. Il faut tout de même veiller à bien manger et boire après le don, et ne pas pratiquer d'activité physique intense dans la journée. Le prochain don de sang ne sera possible qu'après un délai obligatoire de deux à huit semaines selon le type de don.

Cela vous intéressera aussi