Le CBD, une toute petite molécule aux multiples atouts et qui bouscule le débat public depuis plusieurs années. Disponibles en magasin ou en ligne, les huiles, fleurs et spray à base de CBD ont encore de beaux jours devant eux compte tenu du succès grandissant de cette solution naturelle aux nombreuses promesses. Mais à qui s’adresse cette plante miracle à laquelle on prête tout un tas de bienfaits au quotidien ?

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Avoir une bonne santé mentale, mode d'emploi Avoir une bonne santé mentale est essentiel pour se sentir bien dans sa peau. Voici quelques conseils donnés par une chargée de projet de la Cité des Sciences, dans le cadre d’une exposition sur les troubles psychiques.

Avant d’aller plus loin, rappelons ce qu’est le CBD. Également appelé cannabidiol, le CBD est une molécule issue de la plante de chanvre. Celle-ci était jusqu’à maintenant connue pour être l’un des constituants du cannabis. Son principal atout ? Elle procure détente et bien-être sans mettre en péril la santé des consommateurs. C'est pour cela que de nombreuses boutiques spécialisées comme Greeneo.com voient le jour. Le terme « thérapeutique » ne peut pas être mentionné, car cela sous-entendrait qu’il est capable de guérir. Toutefois, les bienfaits relatés sont nombreux et permettent d’atténuer certains maux du quotidien. C’est ce que nous allons voir plus en détail dans la suite de cet article.

Même si un flou juridique a persisté pendant plusieurs années alors qu’en parallèle de nombreuses études étaient menées à travers le monde, aujourd’hui, c’est un produit que l’on peut consommer en toute légalité et qui est vendu sous des formes aussi diverses que variées.

Halte aux idées reçues !

  • Le CBD ne procure aucun effet récréatif. Il ne faut pas confondre la plante de chanvre et le cannabis. Ce dernier contient du THC (tétrahydrocannabinol) qui est à l’origine d’une sensation d'euphorie ou du résultat psychoactif.
  • Sa consommation, même régulière, n’entraine ni accoutumance ni dépendance. En 2017, l’Organisation mondiale de la Santé avait déjà considéré cette substance comme n’étant pas nocive pour la santé et qui ne représentait pas de risque de pharmacodépendance.
  • Au cœur de nombreux débats et d’interrogations, la molécule de cannabidiol est autorisée à la vente en France à condition que la teneur en THC soit égale ou inférieure à 0,3 % et que les commerçants n’alimentent pas la confusion entre CBD et le cannabis psychotrope.
Au cœur de nombreuses études scientifiques en cours, le CBD apaise les problèmes de sommeil et d’endormissement, d'anxiété et de stress. © Elsa Olofsson, Unsplash
Au cœur de nombreuses études scientifiques en cours, le CBD apaise les problèmes de sommeil et d’endormissement, d'anxiété et de stress. © Elsa Olofsson, Unsplash

Le CBD pour les personnes qui ont du mal à dormir

L’une des principales utilisations du CBD est liée aux problématiques du sommeil et de l’endormissement. Quand le stress de la vie de tous les jours prend le dessus ou quand le cerveau ne se met pas automatiquement sur « stop » avant l’heure du coucher, cela entraine de grandes difficultés pour s’assoupir ou des insomnies au milieu de la nuit. Prise sous forme d’huile par voie orale par exemple, la molécule prodigue un effet relaxant très rapidement, ce qui favorise la détente et renforce la qualité du sommeil.

Une étude portée par Radicle Science a mis en évidence une amélioration clinique de la qualité du sommeil. Grâce au concours de 3.000 participations, l’étude a révélé que 61 % ont mieux dormi.

Pour celles et ceux qui souffrent d’anxiété et de stress

Par ailleurs, le CBD serait un moyen efficace pour lutter contre le stress et les états d’anxiété. Les effets relaxants mentionnés plus haut s’appliquent aussi aux angoisses et aux tourments émotionnels. Des études en cours s’attachent à déterminer le potentiel de la substance sur la dépression et certaines maladies mentales également.

Le CBD agit sur les récepteurs du cerveau afin de mieux réguler les hormones responsables du stress. Cette stabilisation de l’humeur engendre naturellement une sensation de mieux-être et diminue les conséquences de l’anxiété.

Attention, cependant, à l’automédication. Comme le précise l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), le manque de données encore fiables sur les mécanismes biologiques qui s’activent grâce au CBD ne permettent pas de déterminer précisément les interactions possibles avec d’autres médicaments. Notamment ceux qui sont prescrits par des spécialistes pour des pathologies plus complexes telles que la schizophrénie ou encore les troubles psychotiques.

Pour atténuer les douleurs et gênes chroniques

Parlons maintenant des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires du cannabidiol. Toujours en agissant sur les neurotransmetteurs liés à la perception de la douleur, le CBD est considéré comme un traitement naturel contre les douleurs. Cette alternative permet de ne pas recourir systématiquement à l’ibuprofène ou aux médicaments censés réduire les inflammations et ce, sans effets secondaires.

Il est également possible de masser les muscles douloureux avec de l’huile de CBD pour dénouer les tensions et les contractures musculaires. La molécule soulage les jambes lourdes ainsi que les rhumatismes situés au niveau des articulations. À ce propos, les sportifs sont nombreux à prendre du CBD après un entrainement intense ou un trek qui a beaucoup sollicité les membres inférieurs. En crème ou en baume, il favorise et accélère la récupération après l’effort tout en apaisant les muscles endoloris.

Le CBD au rayon cosmétique

Peut-être là où on l’attendait le moins, le CBD a aussi investi les placards des salles de bain en devenant l’un des principaux composants de plusieurs gammes de crèmes, baumes et masques. Ces cosmétiques sont fabriqués pour toutes les personnes qui souhaitent profiter des atouts du CBD au quotidien. Des boutiques spécialisées l’ont bien compris en proposant dans leur catalogue un large choix de produits pour une application cutanée !

Les propriétés inflammatoires du CBD profitent également à la peau (souvent malmenée par le maquillage, le démaquillage, la pollution…). Ce dernier contribue à créer une barrière face aux agressions extérieures.

  • Les antioxydants présents naturellement contrent les radicaux libres et retardent le vieillissement des cellules cutanées.
  • Les personnes à la peau délicate et fragile apprécient aussi que les inflammations ressenties et les rougeurs se dissipent avec le temps.
  • Sous forme de masque, le CBD apporte réconfort et hydratation pour les peaux qui ont besoin d’être revitalisées en profondeur.
  • Des déodorants existent aussi. La formulation naturelle de ces cosmétiques empêche les irritations tout en garantissant les résultats anti-transpirants escomptés.

Enfin, le CBD jouerait aussi un rôle clé dans le ralentissement de certaines afflictions de la peau comme l’eczéma, l’acné et le psoriasis. En 2020, un récapitulatif des connaissances sur le potentiel thérapeutique du cannabidiol a mis en lumière une amélioration significative des symptômes du psoriasis qui, non traités, provoque des rougeurs et des démangeaisons.

Multiples applications. Multiples bienfaits. Au cœur de nombreuses études scientifiques en cours, le CBD pourrait avoir encore quelques secrets à nous révéler…

Article réalisé en partenariat avec Greeneo