Cela vous intéressera aussi

Votre petit a le neznez « pris » ? Il est primordial de « libérer » bébé lorsqu'il est encombré, pour ne pas laisser les sécrétions nasales stagner. Comment procéder ? Quels produits utiliser ? Que penser des mouche-bébé ? Explications.

L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), conseille aux parents de procéder à « un lavage du nez plusieurs fois par jour. Notamment avant le repas et au coucher. » Pour cela, utilisez un coton-tige imbibé de sérumsérum physiologique ou un mouche-bébé.

Les mouche-bébés

Électrique, manuel, avec ou sans musique... Il en existe une grande variété. Les prix, eux aussi, varient fortement, en fonction des options. Les plus sophistiqués, avec le choix de trois mélodies peuvent ainsi coûter près de 50 euros. Les premiers prix s'avèrent bien plus doux (8 à 10 euros).

Le principe ? Le mouchage se fait d'une seule main, laissant l'autre disponible pour tenir l'enfant. En introduisant un embout nasal dans la narinenarine du nourrisson, vous effectuez une pressionpression sur la poirepoire afin d'aspirer toutes les sécrétionssécrétions. D'autres versions permettent d'effectuer la même opération à l'aide d'un embout buccalbuccal.

Et pour le confort de bébé

Il convient toutefois de suivre quelques conseils pour améliorer le confort d'un bébé enrhumé : utilisez des mouchoirs jetables et lavez-vous les mains avant et après lui avoir nettoyé le nez. Il est également essentiel de le faire boire régulièrement et de veiller à maintenir une atmosphèreatmosphère fraîche dans sa chambre. Pas plus de 20 °C, en aérant la pièce une fois par jour.