La toilette au naturel, de la douceur pour le corps et du respect pour l'environnement. © Tara Winstead, Pexels
Santé

Cosmétiques naturels : leur composition passée à la loupe

Question/RéponseClassé sous :Beauté , Corps humain , hygiène de vie
 

Utilisés quotidiennement, les cosmétiques, qu'ils soient sous forme de crèmes, savons et gels douche, peuvent cacher derrière leur aspect moussant un vrai danger tant sur le plan écologique que pour la santé des consommateurs. Parmi toutes les étiquettes, difficile de savoir quels sont les ingrédients à privilégier et ceux à éviter. C'est le sujet de notre article : vous aider à y voir plus clair dans la composition des produits que vous utilisez quotidiennement.

Cela vous intéressera aussi

Plus la liste est restreinte, mieux c'est ! Bien souvent, les cosmétiques naturels vont à l'essentiel et proposent des ingrédients simples en utilisant le moins de composés possible. Une étiquette avec peu d'ingrédients aura donc toutes les chances de combler vos attentes.

Cosmétiques naturels : décrypter pour mieux consommer

En plus de vous tourner vers des cosmétiques naturels 100 % bio, notre conseil serait d'éviter au maximum les indésirables. Toutefois, ce n'est pas évident de démêler le vrai du faux, encore plus quand les marques donnent un minimum de détails sur leurs emballages.

Pour trouver les produits les plus sains, rien de tel que de se référer à l'INCI que l'on peut définir comme étant la nomenclature internationale des ingrédients cosmétiques. Cela permet d'uniformiser les étiquettes en donnant un nom unique aux substances contenues dans les produits de beauté et les cosmétiques.

Depuis quelques années, un nouveau regard se pose sur les cosmétiques naturels. D'ailleurs, Statista relate un vrai boom du chiffre d'affaires du secteur des produits de beauté et des soins. En 2018, le secteur aurait généré environ 757 millions d'euros tandis qu'en 2010, ce chiffre atteignait 336 millions.

Si vous aussi vous recherchez des produits sains et bons pour votre santé, veillez à privilégier les ingrédients les plus naturels :

  • pour le corps, vous pouvez choisir ceux composés de cire d'abeille ou de beurres végétaux.
  • sélectionnez aussi une huile végétale selon le type de votre peau : olive, coco, amande douce, argan...,
  • les extraits végétaux et les huiles essentielles sont également des actifs très performants pour vos soins du quotidien. Toutefois, en cas de présence d'huile essentielle, faites un test avant pour s'assurer que votre peau réagit bien.
Choisir des produits cosmétiques les plus naturels possible pour le bien-être du corps et pour la santé de la planète. © Monstera, Pexels

Les ingrédients présents dans les cosmétiques dont il faut se méfier

Si en plus de vouloir préserver votre santé vous avez à cœur de choisir des produits végans, il va falloir vérifier que les cosmétiques qui vous intéressent soient exempts de graisse animale. Contrairement aux idées reçues, de très nombreuses marques en utilisent encore ! La glycérine (à moins qu'elle soit précisée végétale) ne contient pas de risques spécifiques pour la santé, mais elle ne correspond pas à vos engagements éthiques. De même pour le collagène.

L’huile de palme est à l'origine de la disparition de nombreuses espèces et d'un désastre écologique. Pour ce qui est de la santé, il n'y a pas d'impact négatif. Si vous avez adopté un mode de vie zéro déchet ou presque, vous avez certainement intérêt à vous abstenir. Les termes « capryl », « laury », « stear » et « myris » annoncent bien généralement la présence d'huile de palme.

Et quels sont les composants à éviter ?

Le plus important reste de connaître les composés qui n'agissent pas faveur de votre propre santé ou de l'environnement. Tout d'abord, les tensioactifs tels que les sulfates sont destinés à faire mousser les produits nettoyants et à détacher les impuretés présentes sur la peau ou dans les cheveux. Certains d'entre eux sont issus de la pétrochimie (dont le laureth sulfate de sodium) et ont donc un impact considérable sur l'écologie. Ils sont aussi particulièrement irritants !

Il faut aussi éviter les parabènes. Présent sous différentes formes, le parabène représente un vrai danger pour les utilisateurs et est très souvent choisi comme conservateur. Irritant, il est aussi considéré comme un perturbateur endocrinien qui impacte la fertilité et le système hormonal. Les termes qui doivent vous alerter ? Méthylisothiazolinone, butylparaben ou encore propylparaben. D'ailleurs, tous les conservateurs qui commencent par les lettres B et P ne sont généralement « Pas Bons »...

Ensuite, le sel d'aluminium fait partie des ingrédients plébiscités pour la composition des déodorants. Cependant, son action anti-transparente cache une réalité tout autre : soupçonné de provoquer des cancers du sein chez les femmes, ce perturbateur endocrinien est reconnaissable avec la dénomination « Aluminium ».

Enfin, le silicone ne doit pas figurer sur la liste des ingrédients de vos cosmétiques. Utilisé pour ses actions texturisantes et lissantes, le silicone est omniprésent dans les produits capillaires. Il étouffe les pores de la peau et la fibre des cheveux, les empêchant de respirer. Et, en plus, ils ne sont pas biodégradables et leur composition est mauvaise pour notre planète. La famille des silicones est grande, alors pour les reconnaître il suffit de regarder si certains ingrédients terminent par « xane », « ane », « thicone » ou encore « thiconol ».

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !