Au Vietnam, on produit du sel sur les côtes du pays, du nord au sud selon des techniques différentes. La période de la récolte du sel s’étale traditionnellement sur les mois les plus chauds de l’année, de janvier à juin. Le travail des ouvriers dans les marais salants est éprouvant. Et le cours du sel étant variable, la vie de ces saliniers est des plus instables. D’autant que la saliculture semble aujourd’hui de plus en plus menacée par le réchauffement climatique qui, apportant des pluies de plus en plus violentes, compromet régulièrement la production. © Quangpraha, Pixabay

Santé

Les sels du monde, une infinie diversité de goûts et de couleurs

PhotoClassé sous :Santé , Mine de sel , saliculture

Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), on ne devrait pas consommer plus de 5 grammes de sel de table par jour. Il est essentiellement composé de chlorure de sodium et sa consommation entraîne des problèmes de santé tels que l'hypertension et l'obésité.

Si le sel doit être consommé avec modération, pourquoi ne pas en profiter pour en découvrir toute la variété ? Car il n'existe pas qu'un seul sel. Certains, les moins raffinés, sont moins nocifs pour notre santé. On peut en trouver sous différentes formes, d'origines variées, de goûts parfois surprenants. Et même de couleurs étonnantes. Des sels roses, noirs ou bleus, issus de la mer comme de la montagne. Aux parfums forts ou plus légers. Un régal, tant pour les papilles que pour les yeux.

Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !