Apparaissant en 1997 à Hong-Kong, c'est seulement 9 ans plus tard que la grippegrippe H5N1 a fait paniquer la TerreTerre entière. Le virusvirus (ici en doré dans des cellules de chienchien), transmis à l'Homme uniquement par des oiseaux contaminés, s'avère mortel dans 60 % des cas. En août 2012, l'OMSOMS dénombrait 608 personnes ayant contracté le virus depuis ses débuts, pour 359 morts, même si de nombreux cas bénins ou asymptomatiques auraient pu ne pas être comptabilisés.

Les scientifiques restent néanmoins inquiets, car le pathogènepathogène circule encore dans la nature et on sait que quelques mutations pourraient suffire pour qu'il devienne contagieuxcontagieux dans l'espèceespèce humaine. Dans ce cas, les morts pourraient se compter en millions...

© CDCCDC