Santé

Testez vos connaissances : troisième partie

Dossier - Voyage dans le cerveau
DossierClassé sous :médecine , Incontournables , cerveau

-

Le cerveau est l'organe de notre corps chargé de la perception et de l'interprétation du monde extérieur. Il est composé d'une myriade de cellules nerveuses, appelées neurones, qui forment un réseau de connexions extrêmement efficace.

  
DossiersVoyage dans le cerveau
 

Les neurosciences progressent rapidement. En dix ans, elles nous en ont appris davantage sur le fonctionnement du cerveau que toutes les périodes précédentes de l'histoire des sciences. De ces découvertes, peuvent sortir de nouveaux traitements pour beaucoup de pathologies cérébrales.

Testez vos connaissances sur le cerveau. © Nomad Soul, Fotolia

Êtes-vous au fait des progrès concernant le cerveau et la neuroscience ? Testez vos connaissances. Vous risquez d'être surpris par les réponses.

  • Question n° 1 : Le fait d'étudier la musique n'a aucune influence sur les fonctions cognitives. Vrai ou faux ?
  • Question n° 2 : Aujourd'hui, les scientifiques peuvent voir à l'intérieur du cerveau pour en étudier le fonctionnement. Vrai ou faux ?
  • Question n° 3 : Le stress peut engendrer des maladies physiques. Vrai ou faux ?
  • Question n° 4 : Les hommes ont, en moyenne, davantage de neurones que les femmes. Vrai ou faux ?
  • Question n° 5 : Des troubles de la mémoire apparaissant vers 50 ou 60 ans sont un indice certain de la maladie d'Alzheimer. Vrai ou faux ?
  • Question n° 6 : La schizophrénie est une maladie mentale contre laquelle il n'existe pas de traitement. Vrai ou faux ?
  • Question n° 7 : La toxicomanie étant entièrement dans la tête, s'arrêter est une simple question de volonté. Vrai ou faux ?
  • Question n° 8 : Si le fait de passer de l'été à l'hiver vous rend mélancolique, vous souffrez peut-être d'un manque de lumière. Vrai ou faux ?
  • Question n° 9 : Il n'existe aucun autre moyen, pour les personnes victimes d'une attaque cérébrale, que les traitements de longue durée et la rééducation. Vrai ou faux ?
  • Question n° 10 : Les hommes sont davantage sujets aux dépressions que les femmes. Vrai ou faux ?
  • Question n° 11 : Lorsque l'on est stressé, il est normal de se sentir angoissé, mais l'anxiété peut aussi être un trouble grave, nécessitant un traitement. Vrai ou faux ?

Vérifiez vos réponses

  • Question n° 1 : faux.

Une étude effectuée à l'université de Californie montre que les enfants d'âge préscolaire ayant suivi des leçons de musique pendant un an réalisent des scores beaucoup plus élevés dans les épreuves testant les fonctions spatiales et temporelles.

  • Question n° 2 : vrai.

Les systèmes d'imagerie tels que la tomographie par émission de positons (TEP) et la résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) fournissent aux chercheurs des images en trois dimensions du cerveau en activité. Ces outils aident aussi à mieux comprendre les mécanismes biologiques régissant la pensée et les émotions.

  • Question n° 3 : vrai.

Les scientifiques ont débattu pendant des siècles de la relation entre le mental et le physique, et aujourd'hui, l'interrelation revient au centre de la recherche scientifique.

  • Question n° 4 : vrai.

On ne sait pas encore ce que font ces cellules en plus, et il existe encore bon nombre d'autres différences entre le cerveau de l'homme et celui de la femme sur lesquelles se penchent et s'interrogent les chercheurs.

  • Question n° 5 : faux.

Avec l'âge, il est normal d'avoir un peu de difficulté à retenir les faits récents et à évoquer rapidement une information. Le fait de douter de sa mémoire peut aggraver ces problèmes.

  • Question n° 6 : faux.

La schizophrénie apparaît aujourd'hui comme un trouble du développement du système nerveux, ce qui ouvre de nouvelles perspectives de traitement.

  • Question n° 7 : faux.

La toxicomanie peut engendrer des altérations importantes des structures cérébrales. Ce sont ces altérations qui sont responsables de la dépendance, c'est-à-dire du besoin incontrôlable de se procurer et de consommer des drogues. Les chercheurs s'efforcent de trouver des solutions pour casser le cycle de la dépendance.

  • Question n° 8 : vrai.

On parle à ce sujet de « trouble dépressif saisonnier » (SAD, acronyme anglais pour Seasonal Affective Disorder). Les symptômes s'expliquent par une réaction biologique à la forte diminution de la lumière. Un conseil : essayez de sortir davantage, mettez de la lumière dans votre appartement et votre bureau et ne restez pas blotti sous la couette.

  • Question n° 9 : faux.

Des études médicales montrent qu'à condition qu'il ne s'écoule pas plus de trois heures entre l'attaque et la mise en œuvre des mesures thérapeutiques, un traitement d'urgence visant à dissoudre les caillots de sang permet, dans bien des cas, de limiter l'atteinte du tissu cérébral et d'augmenter les chances de récupération.

  • Question n° 10 : faux.

Des travaux récents montrent que les femmes sont presque deux fois plus nombreuses que les hommes à souffrir de dépressions majeures, interférant avec le sommeil, l'idéation et le comportement en général. Quand une dépression est correctement diagnostiquée, les médicaments récemment mis au point peuvent être efficaces.

  • Question n° 11 : vrai.

Les troubles anxieux constituent la maladie mentale la plus fréquemment observée aux États-Unis. Affectant plus de 23 millions de personnes par an, ils représentent près du tiers de la facture liée à la santé mentale dans le pays.

Établissez votre score

Marquez 10 points pour chaque bonne réponse et faites ensuite votre total :

  • 100 ou plus : Vous êtes un véritable génie et connaissez parfaitement les progrès des neurosciences. 
  • 80 à 100 : Vous faites marcher vos neurones et suivez de très près la question. 
  • 60 à 80 : Vous êtes très sensible à la rapidité des découvertes. 
  • 40 à 60 : Bien que très occupé, vous vous intéressez à la question et connaissez bon nombre des avancées de cette discipline. 
  • 40 ou moins : Il est difficile de se tenir au courant, tant les progrès sont nombreux. Mais le fait d'avoir participé à ce quiz montre que la question vous intéresse.