Repérer les symptômessymptômes de la méningiteméningite permet une prise en charge, un diagnosticdiagnostic et donc un traitement rapide du patient.

Les symptômes de la méningite sont un syndrome méningésyndrome méningé avec :

  • de la fièvrefièvre ;
  • des céphaléescéphalées ;
  • des nausées ;
  • des vomissements ;
  • une raideur de la nuque ;
  • une photophobie (sensibilité à la lumièrelumière).

Dans certains cas graves, le patient peut avoir des troubles de la conscience (confusion, léthargie, comacoma). Ces symptômes relèvent de l'urgence médicale.

La méningite relève parfois de l'urgence médicale. Quels en sont les symptômes ? © AP-HM, CC by-nc-nd 2.0

La méningite relève parfois de l'urgence médicale. Quels en sont les symptômes ? © AP-HM, CC by-nc-nd 2.0

Symptômes de la méningite chez les bébés

Chez les bébés qui ne peuvent pas décrire leurs symptômes, les parents peuvent être alertés par :

  • une forte fièvre ;
  • une raideur du cou ;
  • une crise d'épilepsiecrise d'épilepsie ;
  • des convulsionsconvulsions ;
  • des pleurs incessants ;
  • de la somnolencesomnolence ;
  • de l'irritabilité ;
  • un manque d'appétit ;
  • des vomissements ;
  • un teint modifié.

Les signes cutanéscutanés sont possibles chez les adultes comme chez les enfants, avec de petits points violacés. Si les lésions cutanées s'étendent très rapidement, il s'agit d'un purpura fulminanspurpura fulminans (méningite foudroyante), qui nécessite une hospitalisation en urgence car, sans traitement, le patient décède par choc septique.

Normalement, en deux ou trois jours de traitement, l'état du patient se normalise. Cependant, dans certains cas, il peut y avoir des complications.

Traitements de la méningite

Le traitement dépend de la cause de la méningite :

  • Pour une méningite virale, le patient doit se reposer et le traitement vise à soulager les symptômes (fièvre et douleurdouleur).
  • Le traitement des méningites à méningocoquesméningites à méningocoques utilise des antibiotiquesantibiotiques. Ce traitement commence dès la confirmation du diagnostic par la ponctionponction lombaire. Le malade n'a pas besoin d'être dans une chambre isolée. Il est important de surveiller les éventuelles résistancesrésistances des bactériesbactéries à ces médicaments. Différents antibiotiques peuvent être utilisés (pénicillinepénicilline, ampicilline, chloramphénicol, ceftriaxone). Pour éviter l'inflammationinflammation des méningesméninges, un anti-inflammatoireanti-inflammatoire (de la dexaméthasone) peut aussi être utilisé.