Santé

L’organogenèse : la formation des organes de l'embryon

Dossier - Tout savoir sur la grossesse
DossierClassé sous :médecine , femme enceinte , Bébé

-

Au fil de la grossesse, depuis la fécondation jusqu’à l’accouchement, le fœtus va se développer et vous pourrez suivre son évolution au fil des examens et consultations.

  
DossiersTout savoir sur la grossesse
 

Au cours de l'organogenèse a lieu la formation des organes et des systèmes. À la fin de la période embryonnaire, l'embryon de 8 semaines mesure 40 millimètres de la tête aux fesses (longueur vertex-coccyx), tous les systèmes de l'adulte sont en place. 

(Anatomie et physiologie humaines, Elaine N.)

Découverte de l'évolution de l'embryon. © G-stockstudio - Shutterstock

Organogenèse : que devient l’ectoderme ? 

La neurulation est une étape au cours de laquelle se met en place le système nerveux central.

L'ectoderme se différencie et produit l'encéphale et la moelle épinière. La notochorde (d'origine mésodermique) envoie des signaux chimiques à l'ectoderme voisin qui formera la plaque neurale. Puis il se replie, produisant le sillon neural et, dans un deuxième temps, le tube neural. La partie antérieure du tube neural deviendra l'encéphale et l'autre aboutira à la moelle épinière. Les cellules de la crête neurale migrent pour donner les nerfs crâniens et rachidiens ainsi que les ganglions associés, mais aussi les ganglions de la chaîne sympathique latérovertébrale, la medula des glandes surrénales, et une partie de certains tissus conjonctifs.

À la fin du premier mois de développement, les trois vésicules cérébrales primaires sont apparentes. À la fin du deuxième mois, toutes les courbures sont présentes, les hémisphères cérébraux recouvrent l'extrémité supérieure du tronc cérébral.

Une grande partie de l'ectoderme restant est à l'origine de l'épiderme de la peau.

Que donne l’endoderme ?

Le corps de l'embryon acquiert petit à petit forme et volume. Tandis que la tête et l'extrémité caudale se replient. Dans le mouvement, l'endoderme englobe une partie du sac vitellin. Il forme un tube ou intestin primitif qui constitue la muqueuse du tube digestif. Le pharynx, l'œsophage et les autres organes du système digestif se mettent en place. Les orifices buccal et anal aussi. La glande thyroïde, les parathyroïdes et le thymus sont issus de l'endoderme pharyngien. Le foie et le pancréas dérivent de la muqueuse intestinale.

Et le mésoderme ?

Il donne en premier lieu la notochorde, qui sera remplacée par la colonne vertébrale mais subsistera en partie dans le nucleus pulposus chez le très jeune adulte. 

Un segment du mésoderme para-axial, appelé somite, ainsi que le mésoderme intermédiaire et le mésoderme latéral se placent de chaque côté de la notochorde.

À la fin de la 4e semaine du développement, une quarantaine de paires de somites seront présentes de l'extrémité céphalique à l'extrémité caudale.

Un somite comprend le sclérotome, le dermatome et le myotome. Les cellules du sclérotome après migration donnent les vertèbres et une partie des côtes. Celles du dermatome forment le derme de la peau. Les cellules du myotome suivent le développement des vertèbres et produisent les muscles squelettiques du cou, du tronc, des membres. 

Les gonades (glandes sexuelles) et les reins sont formés à partir des cellules du mésoderme intermédiaire. Le mésoderme latéral est fait de deux feuillets : le mésoderme somatique et le mésoderme splanchnique. Les cellules du premier donneront naissance aux muscles. Et le second produit les cellules mésenchymateuses qui formeront le cœur, les vaisseaux et la majorité des tissus conjonctifs. Les cellules du mésoderme splanchnique contribuent au tissu musculaire lisse, aux tissus conjonctifs et aux séreuses (membranes) du tube digestif et du système respiratoire. 

À la fin du développement embryonnaire, l'ossification a démarré, les muscles squelettiques se contractent.