Santé

L'épilepsie de l'enfant

Dossier - L'épilepsie, maladie neurologique
DossierClassé sous :médecine , epilepsie , crise d'épilepsie

-

L'épilepsie est une des maladies neurologiques les plus fréquentes en France. Les crises d'épilepsie et leurs causes sont diverses. Les thérapies actuelles permettent à la plupart des malades de mener une vie normale.

  
DossiersL'épilepsie, maladie neurologique
 

L'épilepsie touche plus souvent des enfants que des adultes. Les séquelles de la maladie sont plus fréquentes lorsque l'épilepsie touche un enfant très jeune (moins de 3 ans).

L'épilepsie est plus commune chez les enfants. © DR

L'enfant épileptique et les crises

Selon Aicardi, on peut séparer plusieurs périodes chez l'enfant :

  • avant 3 mois, l'épilepsie est généralement due à une maladie neurologique. À cet âge, il n'y a pas de crise généralisée tonico-clonique, mais plutôt des secousses et des spasmes ;
  • ensuite, mais toujours avant 4 ans, on rencontre des pathologies spécifiques de cette tranche d'âge : syndrome de West (débutant entre 4 et 7 mois et touchant plus les garçons), syndrome de Lennox-Gastaud... Les crises convulsives sont plus fréquentes ;
  • entre 4 et 10 ans, les enfants sont plutôt sujets aux absences ou à l'épilepsie rolandique bénigne (15 à 20 % des cas). Il devient rare que l'épilepsie soit due à une maladie neurologique ;
  • de 10 à 20 ans, les crises généralisées sont plus fréquentes. Les absences et certaines épilepsies bénignes peuvent disparaître.

Quelles conséquences sur la scolarité d'un enfant épileptique ?

L'épilepsie constitue un handicap pour mener une scolarité normale, même si l'enfant ne souffre d'aucun trouble intellectuel. Des crises fréquentes peuvent conduire à l'absentéisme. Les médicaments pris par l'enfant épileptique peuvent aussi gêner ses apprentissages scolaires. Les enfants épileptiques sont généralement aussi doués intellectuellement que les autres, mais plus lents dans leurs apprentissages.