Santé

Les crises épileptiques généralisées

Dossier - L'épilepsie, maladie neurologique
DossierClassé sous :médecine , epilepsie , crise d'épilepsie

-

L'épilepsie est une des maladies neurologiques les plus fréquentes en France. Les crises d'épilepsie et leurs causes sont diverses. Les thérapies actuelles permettent à la plupart des malades de mener une vie normale.

  
DossiersL'épilepsie, maladie neurologique
 

La plus connue des crises d'épilepsie est la crise généralisée tonico-clonique aussi appelée « grand mal ». Le terme « tonico-clonique » suggère qu'une phase de raideur (tonique) succède à une phase de secousses (cloniques). Au cours d'une telle crise, l'épileptique perd conscience. Ses muscles se raidissent et il est pris de mouvements incontrôlés.

La plus connue des crises d'épilepsie est la crise généralisée tonico-clonique. © DR

Symptômes des différentes crises d'épilepsie généralisées

D'autres crises généralisées existent :

  • les absences concernent surtout des enfants. Le patient interrompt ses activités pendant une dizaine de secondes ou quelques minutes, puis les reprend comme si de rien n'était ;
  • les crises myocloniques sont des contractions courtes des muscles accompagnées d'une secousse plus ou moins violente ;
  • les crises cloniques touchent des enfants de moins de un an. Il s'agit de spasmes répétés. En Allemagne, ces spasmes sont qualifiés de BNS : B pour Blitz (éclair), N pour Nick (mouvement vers l'avant) et S pour Salaam (geste de salut) ;
  • les crises toniques : certains muscles se raidissent pendant quelques secondes (muscles paravertébraux, muscles des membres) ;
  • les crises atoniques : le sujet peut tomber brutalement à terre par perte de tonus.
Déroulement d'une crise de type « Salaam » chez un bébé. © Musée de l'épilepsie de Kork