Santé

Transfusion, hémophilie et affaire du sang contaminé

Dossier - Chromosome X : les différentes maladies génétiques
DossierClassé sous :médecine , chromosome X , maladie chromosomique

-

Le chromosome X, chromosome sexuel, peut être à l'origine de différentes maladies génétiques, touchant uniquement les femmes, uniquement les hommes ou les deux.

  
DossiersChromosome X : les différentes maladies génétiques
 

Quand on parle de transfusion de sang, on pense souvent à l'affaire du sang contaminé, datant de 1985. D'où est parti ce scandale, quelles en ont été les conséquences, et pourquoi les personnes hémophiles ont plus été touchées ?

Recevoir une transfusion de sang est-il dangereux aujourd'hui ? © Geralt, Pixabay, DP

Qu'est-ce que l'affaire du sang contaminé ?

En 1985, des centaines de transfusés français ont été contaminés à cause d'un retard pris par la France dans la sélection et le test des donneurs de sang. Les autorités sanitaires françaises avaient préféré attendre qu'un test français soit disponible, alors qu'un test américain (le test Abbott) existait déjà. Des patients ont ainsi été contaminés par le virus du Sida.

Pour traiter leur maladie, les hémophiles reçoivent des produits sanguins concentrés provenant d'un grand nombre de donneurs de sang. Ces produits doivent être chauffés pour éviter la transmission du virus du Sida. Des patients hémophiles ont été contaminés entre le 1er mai 1985, date à laquelle des produits sanguins chauffés étaient disponibles, et le 31 décembre de la même année.

Les personnes hémophiles reçoivent des produits sanguins provenant de dons du sang. © Pflegewiki-User Würfel & Midnightsnack, CC by sa 3.0, Wikimedia Commons

Les traitements de l'hémophilie sont-ils dangereux ?

Le traitement de l'hémophilie consiste à injecter des produits sanguins qui servent à rétablir une coagulation normale du sang. Ces molécules peuvent provenir de sang humain ou être produites par génie génétique : on parle alors de molécules recombinantes. Les facteurs de coagulation issus du sang sont aujourd'hui des produits sûrs en raison des mesures prises pour éliminer les virus transmissibles par voie sanguine. Le traitement est utilisé soit lors d'une hémorragie, soit de manière préventive : on parle alors de traitement prophylactique. Une des principales complications de ces traitements est une réaction de l'organisme au facteur de coagulation injecté : des anticorps « inhibiteurs » produits par le système immunitaire limitent l'effet du facteur de coagulation.

L'hémophilie conduit à un défaut de coagulation du sang lors des hémorragies. © Crystal, Flickr, CC by sa 2.0