Les appareils auditifs ont pour rôle d'aider les malentendants à retrouver le sens de l'audition. Pour cela, les sons, un phénomène physiquephysique, doivent être interprétés par le cerveaucerveau.

Les ondes sonores se propagent de la même façon que les ondes à la surface de l'eau. © Ronimichaud, DP
Les ondes sonores se propagent de la même façon que les ondes à la surface de l'eau. © Ronimichaud, DP

Un son n'est autre qu'une onde provoquée par une vibrationvibration, qui se propage dans un milieu (l'airair, l'eau...) en faisant onduler les moléculesmolécules qui le composent, à l'image des ondulations à la surface de l'eau produites par un caillou lancé dans une mare. Mais si le son a un support physique, que l'on peut parfois ressentir (les vibrations des basses à un concert que l'on sent dans sa poitrine), les vibrations d'intensité plus faible ne peuvent être perçues que lorsqu'elles sont interprétées par l'un de nos cinq sens : l'ouïe.

Les progrès de la science dans le domaine de l'audition

Des dysfonctionnements du système auditif peuvent ennuyer, voire handicaper les personnes qui en sont victimes. Un examen audiométrique permet de déterminer la perte auditive, de la plus légère (de 20 à 40 décibelsdécibels) à la plus profonde (supérieure à 90 décibels). Les progrès de la science ont permis de développer des systèmes de plus en plus efficaces, dont les aides auditives externes et les implants cochléairesimplants cochléaires, qui doivent être adaptés au degré de handicap.