Il ne faut pas oublier qu'une préparation, physique et psychologique, est indispensable pour aborder le plus sereinement possible l'accouchementaccouchement. Parmi les méthodes de lutte contre la douleurdouleur, on choisit souvent la périduralepéridurale

La péridurale pour lutter contre les douleurs. © Samrith Na Lumpoon, Shutterstock
La péridurale pour lutter contre les douleurs. © Samrith Na Lumpoon, Shutterstock

Accouchement : lutter contre la douleur

La perception de la douleur varie d'un individu à un autre. Les contractions utérines et l'expulsion du bébé sont douloureuses. 

L'espace péridural permet d'injecter l'anesthésique pour un accouchement moins douloureux. © DR
L'espace péridural permet d'injecter l'anesthésique pour un accouchement moins douloureux. © DR

Si la péridurale est la plus connue des méthodes de lutte contre la douleur, d'autres sont employées comme :

Péridurale. L’injection de l’anesthésique passe par un fin cathéter. © DR
Péridurale. L’injection de l’anesthésique passe par un fin cathéter. © DR

La péridurale : un choix 

La péridurale permet d'insensibiliser la partie inférieure du corps en déposant un produit anesthésiqueanesthésique au contact des racines nerveusesracines nerveuses qui transmettent la douleur du bas du corps au cerveaucerveau

L'anesthésiste fait asseoir la future maman, le dosdos bien rond. Il désinfecte la peau et, après anesthésie locale, introduit une aiguille entre la 3e et la 5e vertèbre lombairevertèbre lombaire, dans l'espace péridural. Avant de retirer l'aiguille, il place un cathétercathéter très fin dans lequel il injecte le produit anesthésique. Le cathéter restant en place, il est possible d'ajuster régulièrement les doses d'anesthésique.

(Mémento de la sage-femmesage-femmeR. Matis.)