Santé

Maladie hydrique

DéfinitionClassé sous :médecine , Eau potable , eau douce
L’absence de système d’assainissement entraîne la pollution des eaux consommées par les populations et le développement de maladies hydriques. © Christine Werner / Sustainable Sanitation CC by-nc-nd 2.0

Les maladies hydriques sont nommées comme telles car elles sont provoquées par l'ingestion ou le contact avec des eaux insalubres.

Ces eaux non potables sont le vecteur de micro-organismes (bactéries, eucaryotes, etc.), de virus et de contaminants chimiques (plomb, pesticides...) qui engendrent des troubles et des pathologies pouvant être mortelles.

Le choléra, la dysenterie, la fièvre typhoïde, la poliomyélite, les hépatites A et E font partie des maladies hydriques les plus fréquentes.

L'éducation à l'hygiène et le développement de systèmes de traitement des déchets et d'assainissement des eaux permettent de circonscrire à long terme les épidémies déclenchées par ces maladies.

Cela vous intéressera aussi