Cela vous intéressera aussi

Les maladies hydriques sont nommées comme telles car elles sont provoquées par l'ingestioningestion ou le contact avec des eaux insalubres.

Ces eaux non potables sont le vecteur de micro-organismesmicro-organismes (bactériesbactéries, eucaryoteseucaryotes, etc.), de virusvirus et de contaminants chimiques (plombplomb, pesticidespesticides...) qui engendrent des troubles et des pathologiespathologies pouvant être mortelles.

Le choléracholéra, la dysenteriedysenterie, la fièvre typhoïdefièvre typhoïde, la poliomyélitepoliomyélite, les hépatiteshépatites A et E font partie des maladies hydriques les plus fréquentes.

L'éducation à l'hygiène et le développement de systèmes de traitement des déchetsdéchets et d'assainissementassainissement des eaux permettent de circonscrire à long terme les épidémiesépidémies déclenchées par ces maladies.