Santé

Mal des transports

DéfinitionClassé sous :médecine , Voyage , avion
Dans l'avion, le mal des transports est appelé mal de l'air. Pour limiter les symptômes, il est conseillé de réserver son siège au milieu de l'appareil car les mouvements sont moindres. © Esther Dyson, Flickr, CC by-nc 2.0

Le mal des transports, ou cinétose, caractérise un ensemble de troubles qui peuvent apparaître lors d'un voyage en voiture, en bateau, en avion ou dans un manège. Les symptômes incluent des nausées, vertiges, vomissements, maux de tête, sueurs froides...

Voiture, avion, bateau : qu'est-ce qui favorise le mal des transports ?

Ces troubles sont liés aux informations contradictoires reçues par le cerveau : l'immobilité perçue par l'oreille interne et la vision de la mobilité par les yeux.

Le mal des transports est fréquent en bateau : c'est le mal de mer. De manière générale, les mouvements brusques, comme les virages, les turbulences, ont tendance à favoriser le mal des transports. En voiture, le fait de lire peut favoriser le mal des transports.

Prévention et traitement du mal des transports

Certains gestes peuvent prévenir le mal : s'installer à l'avant du véhicule (voiture ou car) et dans le sens de la marche dans un train, fixer l'horizon, manger peu avant le voyage.

Dans les cas sérieux, un traitement peut être prescrit : il utilise des antihistaminiques pour réduire les nausées et de la scopolamine, qui agit sur l'oreille interne.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi