Trop de chirurgie élective en France ? © sudok1, fotolia

Santé

Chirurgie élective

DéfinitionClassé sous :médecine , chirurgie , chirurgie bypass

La chirurgie élective se définit comme une chirurgie non urgente, qui peut être retardée ou annulée sans danger pour le patient. Elle inclut les procédures pour corriger des problèmes médicaux non critiques ou des affections provoquant une tension psychologique chez le patient. Attention : il ne s'agit pas forcément de chirurgie plus « légère » ou anodine, certaines opérations nécessitant une anesthésie générale et plusieurs jours d'hospitalisation.

La chirurgie élective concerne les procédures pour corriger des problèmes médicaux non urgents. © Med Photo Studio, Fotolia

Exemples de chirurgie élective

Des opérations inutiles ?

La chirurgie élective est souvent source de fortes disparités géographiques et aussi entre les établissements de santé. Le taux de recours à l'ablation des amygdales est ainsi six fois plus élevé dans certains départements. La chirurgie bariatrique est 20 fois plus fréquente en Corse que dans le Maine-et-Loire et les prothèses de genou sont deux fois plus nombreuses en Alsace que dans les Alpes-Maritimes (source: Irdes, 2016). Il ne faut pas en conclure toutefois que la chirurgie élective est inutile. Dans de nombreux cas, elle apporte un confort de vie conséquent au patient.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi