Un bilan hépatique peut révéler une insuffisance hépatique aiguë. © didesign021, Shutterstock

Santé

Bilan hépatique

DéfinitionClassé sous :médecine , foie , bilan
 

Les examens de la fonction hépatique sont utilisés pour mettre en évidence les atteintes ou maladies du foie. Ils consistent à doser un certain nombre d'enzymes transformés par cet organe, afin d'apprécier le bon fonctionnement de celui-ci.

Bilan hépatique sanguin

Le bilan hépatique repose sur une combinaison de plusieurs paramètres, mesurés sur un même échantillon de sang. Le médecin les choisit parmi les suivants :

  • l'alanine aminotransférase est une enzyme retrouvée surtout dans le foie. Elle permet en outre de détecter une hépatite ;
  • l'aspartate aminotransférase est également une enzyme présente au niveau hépatique, mais aussi dans les muscles et le cœur ;
  • la phosphatase alcaline est, pour sa part, une enzyme excrétée en partie par la bile. Sa concentration est plus élevée en cas d'obstruction des voies biliaires ;
  • la bilirubine totale et la bilirubine conjuguée sont souvent évaluées dans les pathologies du foie, et aussi chez les nouveau-nés présentant un ictère (jaunisse) ;
  • l'albumine est la protéine la plus abondante dans le sang. Fabriquée par le foie, son dosage permet de connaître les capacités de synthèse hépatique ;
  • les protéines totales, c'est-à-dire l'albumine, mais aussi d'autres protéines dont les anticorps, produits en réponse à une infection.

Pourquoi faire un bilan hépatique ?

Ces examens sont prescrits en cas de signes susceptibles d'être la cause d'une atteinte hépatique, comme des urines foncées, des selles peu colorées ou décolorées, des nausées, des vomissements ou encore des diarrhées.

Le patient peut aussi présenter une perte d'appétit, des vomissements de sang, des selles sanglantes, des douleurs abdominales ou encore un amaigrissement et une fatigue importante.

Source : ministère de la Santé du Luxembourg.

Cela vous intéressera aussi