Quelques graines d'anis vert pour la digestion. © DR

Santé

Anis vert

DéfinitionClassé sous :médecine , botanique , Anis vert

L'anis vert est une plante annuelle, cultivée sur tout le pourtour méditerranéen. Originaire du Moyen-Orient, ses tiges portent des feuilles inférieures rondes et des feuilles supérieures très découpées qui se terminent en pointe.

Consommé en infusion, l'anis vert serait très efficace contre les ballonnements et pour pallier les digestions lentes. Seuls ses fruits sont utilisés. Ils sont récoltés après la floraison, c'est-à-dire en juillet et en août. Après séchage, ils sont conservés à l'abri de la lumière et de l'humidité. Et cela pour une raison très simple : la plante perdrait rapidement ses propriétés après la cueillette. Ses fruits renferment des flavonoïdes, mais surtout une huile essentielle censée favoriser la digestion. 

L’anis vert contre les troubles de la digestion

Souvent utilisé en infusion, l'anis vert serait recommandé pour ses propriétés antispasmodiques et carminatives. Cela lui assurerait une certaine efficacité dans le traitement des troubles digestifs comme les ballonnements, les renvois ou les flatulences. Il faciliterait également l'expectoration en cas de toux rebelle. Ses fruits enfin, favoriseraient la lactation chez les accouchées.

Source : Plantes médicinales, Gründ

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Note. La phytothérapie est utilisée en médecine traditionnelle depuis des siècles. Son efficacité et son innocuité restent toujours discutées. Et pour cause, comme l’explique l’Organisation mondiale de la Santé dans un rapport de 1998, « un nombre relativement petit d'espèces de plantes ont été étudiées pour d’éventuelles applications médicales ». Cet article s’inscrit naturellement dans cette démarche. Ajoutons que compte tenu des risques éventuels d’effets indésirables, d’interactions médicamenteuses voire de toxicité de certaines plantes, informez toujours votre médecin, si vous recourrez régulièrement à la phytothérapie.