Santé

Allèle hypomorphe

DéfinitionClassé sous :médecine , génétique , allèle
 
Le terme « allèle » désigne chacune des différentes versions possibles d’un même gène, la partie d'un chromosome (à l’image) formant une unité d'information génétique. Les chromosomes sont associés en paires, ce qui signifie que nous possédons deux allèles d’un même gène. Ces deux allèles peuvent être identiques ou différents. Un allèle hypomorphe est en général récessif : pour que son effet soit visible, il faut que les deux chromosomes d’une même paire le contiennent. © Université de Colombie-Britannique

Un allèle est hypomorphe lorsque le produit du gène a la même fonction que le gène sauvage, mais qu'il est moins exprimé ou qu'il donne lieu à un produit moins actif. Un allèle hypomorphe ne doit pas être confondu avec un allèle amorphe (ou nul), pour lequel la mutation abolit la fonction du produit du gène.

Ces deux types d'allèles consistent en une perte ou une diminution d'une fonction. Ils sont en général récessifs par rapport à l'allèle sauvage, ce qui signifie que leur effet est visible uniquement si l'organisme porte les deux copies de ces allèles.

Cela vous intéressera aussi