La maladie de Pick est liée à l’accumulation dans le cerveau de protéines Tau anormales appelées «corps de Pick». © Kirsty Pargeter, Adobe Stock
Santé

Maladie de Pick : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :maladie , maladie de pick , démence

La maladie de Pick est un type de démence fronto-temporale (DFT), une maladie neurodégénérative apparentée à la maladie d'Alzheimer. Contrairement à cette dernière, les DFT touchent principalement le lobe frontal et temporal, situés dans les parties antérieures et latérales du cerveau, et qui contrôlent le langage, le comportement et la pensée abstraite. La maladie de Pick représente environ 30% des cas de DFT. Les premiers symptômes se manifestent habituellement plus tôt que pour la maladie d'Alzheimer, autour de 50-60 ans.

Causes de la maladie de Pick

La maladie de Pick est due à l'apparition d'inclusions constituées d'une forme anormale de protéine Tau dans le lobe frontal et temporal. Ces inclusions sphériques et argentées, appelées «corps de Pick», entrainent le gonflement des neurones puis leur dégénérescence.

Symptômes de la maladie de Pick

Contrairement à la maladie d’Alzheimer, la mémoire est dans un premier temps préservée. Les symptômes de la maladie de Pick sont directement liés à la zone du cerveau touchée (lobe frontal ou temporal). On distingue deux formes principales : la démence comportementale et la démence sémantique.

Troubles du comportement

  • apathie progressive
  • perte d'intérêt, indifférence aux autres
  • agressivité, désinhibition
  • négligence de l'hygiène (la personne ne change plus de vêtements)
  • conduite compulsive
  • comportements étranges (fixation sur certains horaires ou rites)
  • appétit inhabituel, manière de manger gloutonne et précipitée
  • fugues

Troubles du langage

  • aphasie (la personne devient mutique)
  • tendance à répéter la fin de phrases de son interlocuteur (écholalie)
  • problèmes de compréhension et d'identification des objets
  • confusion, perte de capacité de raisonnement

Traitement de la maladie de Pick

Il n'existe pas à l'heure actuelle de traitement curatif à la maladie de Pick ni aucun moyen de ralentir l'évolution. Les patients deviennent mutiques et totalement apathiques en quelques années (la survie est en moyenne de 3 à 10 ans). La variante comportementale présenterait un moins bon pronostic que la démence sémantique.

Un accompagnement familial, des mesures de sauvegarde et de sécurité ainsi qu'une protection juridique et financière doivent être mis en place.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !