La blépharite est une inflammation de la paupière. © andrei310, Adobe Stock
Santé

Blépharite

DéfinitionClassé sous :maladie , blépharite , paupière

La blépharite est une inflammation de la paupière de l'œil, qui se traduit par une rougeur, un gonflement et une sensation de brûlure. Il en existe deux types principaux : la blépharite aiguë, la plus fréquente et d'origine infectieuse, et la blépharite chronique, d'origine inconnue.

Symptômes communs de la blépharite

  • démangeaisons (prurit) ;
  • sensation de brûlures du rebord de la paupière ;
  • irritation conjonctivale ;
  • sensation de « grain de sable » dans l'œil ;
  • larmoiement ;
  • photosensibilité.

Causes et symptômes de la blépharite aiguë

La blépharite aiguë est due le plus souvent à une infection bactérienne, principalement de type staphylocoque. Plus rarement, elle est causée par un virus de type herpès, de la varicelle et du zona, par un champignon ou une infection parasitaire (acarien, poux). Hors infection, la blépharite aiguë est parfois liée à une réaction allergique (pollen, produits cosmétiques...)

  • En cas de blépharite ulcéreuse aiguë, de petites pustules apparaissent au niveau des follicules ciliaires, avec la formation de croûtes et des petites hémorragies de surface lorsque ces croûtes se détachent. Les paupières se collent pendant le sommeil à cause des sécrétions sèches.
  • Les infections virales génèrent moins de croûtes mais un écoulement séreux plus abondant.
  • Les blépharites ulcéreuses récidivantes peuvent entraîner des cicatrices sur la paupière, une mauvaise orientation (trichiasis) des cils ou même leur chute.
  • La blépharite d'origine allergique provoque un prurit intense avec l'envie de se frotter les yeux. Les rebords des paupières deviennent œdémateux et érythémateux, et les cils sont envahis par les liquides séreux asséchés.

Causes et symptômes de la blépharite chronique

La blépharite chronique est en général liée à un dysfonctionnement des glandes de Meibomius, localisées au niveau de la paupière, et qui produisent des sécrétions lipidiques afin d'assurer une bonne hydratation et la lubrification de l'œil. Dans la blépharite chronique, la composition des lipides est anormale, ce qui provoque une occlusion des canaux des glandes où se forment des bouchons cireux solides et jaunâtres. Le manque de sécrétion lipidique augmente l'évaporation des larmes, ce qui entraîne une kératoconjonctivite sèche secondaire. Les patients ressentent une sensation de corps étranger dans l'œil, une fatigue visuelle et un flou intermittent en cas d'effort visuel prolongé.

La blépharite chronique est fréquemment associée à une dermite séborrhéique du visage ou du cuir chevelu, ou une acné rosacée.

Traitement de la blépharite

La blépharite ulcéreuse aiguë est traitée par une pommade antibiotique à appliquer pendant 7 à 10 jours, accompagnée par un nettoyage minutieux des paupières. Lorsque l'infection est d'origine virale, des antiviraux sont administrés par voie orale.

Le traitement de la blépharite chronique repose essentiellement sur la prise en charge des symptômes : compresses chaudes, larmes artificielles, pommade oculaire à appliquer la nuit, massages oculaires doux. Il existe aussi des produits permettant de faciliter la dissolution des bouchons cireux.

Une bonne hygiène des paupières est essentielle pour éviter les récidives et les complications, comme se laver les mains avant toute manipulation et ne jamais négliger le démaquillage, voire cesser d'en utiliser si vous avez tendance à faire des blépharites.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !