Cela vous intéressera aussi

La gigantomastie consiste en une croissance excessive des glandesglandes mammaires. Elle est généralement consécutive à une grossessegrossesse.

La gigantomastie gravidique

Qualifiée de gravidique (relative à la grossesse), elle alors est très rare et nécessite parfois une intervention chirurgicale. La gigantomastie gravidique est une affection bénigne. Son incidenceincidence se situerait autour d'un cas sur 100.000 naissances. L'apparition a lieu dans deux tiers des cas au premier trimestre de la grossesse. En l'absence de traitement, l'augmentation dure jusqu'à l'accouchementaccouchement puis une régression incomplète s'effectue en post-partum. Cette manifestation est sans doute due à un déséquilibre hormonal, même si sa cause exacte reste incertaine.

La gigantomastie juvénile

La gigantomastie juvénile touche les adolescentes. Elle entraîne des douleursdouleurs, des troubles de la statique rachidienne et de la ceinture scapulaire.

Traitement de la gigantomastie

La gigantomasie relève d'une prolifération bénigne. En effet, sur plus de 100 cas recensés, la littérature rapporte un seul cas correspondant à une prolifération maligne lymphomateuse. Du fait des complications mécaniques et psychologiques liées au poids et au volumevolume excessifs des seins, un traitement chirurgical s'impose.

Source : Elsivier Masson