L’aquamation est une technique funéraire écologique. © Israkress, Wikimedia Commons, CC by-sa 4.0
Santé

Aquamation : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :Divers , aquamation , pratique funéraire

L'aquamation, ou crémation par l'eau, est une technique de traitement des cadavres, reposant sur la décomposition chimique du corps. Principalement utilisée dans les abattoirs pour faire disparaître les carcasses des animaux, elle est aussi utilisée lors d'épidémies pour neutraliser la contamination par les restes de cadavres de bestiaux.

Depuis quelques années, l'aquamation est prisée comme technique funéraire pour les humains et séduit de plus en plus de personnes pour son côté écologique. L'aquamation n'est pour l'instant autorisée que dans quelques pays dans le monde, comme l'Australie, le Québec et dans une dizaine d'États américains, mais elle demeure interdite en France où le cercueil reste obligatoire.
 

Technique de l’aquamation

L'aquamation consiste à plonger le corps débarrassé de ses vêtements dans un cylindre métallique rempli d'un bain d'eau additionnée d'un réactif alcalin (généralement de l'hydroxyde de sodium, de l'hydroxyde de potassium ou une combinaison des deux) et chauffé entre 95 °C et 180 °C. Le cylindre est mis sous pression à environ 10 bars pour éviter l'ébullition et accélérer le processus. La chaleur (essentiellement issue de la réaction fortement exothermique de l'hydroxyde de potassium avec l'eau) et la pression produisent une hydrolyse alcaline qui décompose les chairs, les graisses et le sang en 5 à 12 heures environ. Les restes (résidus d'os) sont remis à la famille comme lors d'inhumations classiques et l'eau résiduelle est rejetée dans les égouts.

Avantages de l’aquamation

  • L'aquamation est considérée comme plus écologique que la crémation, car elle requiert 10 fois moins d'énergie et émet 160 fois moins de CO2 puisqu'elle ne nécessite pas de combustion.
  • L'aquamation neutralise les agents pathogènes et les virus présents dans le corps, ainsi que le formaldéhyde utilisé lors de la thanatopraxie.
  • Le métal des implants métalliques (prothèses et couronnes dentaires) peut être récupéré et recyclé.
  • L'aquamation coûte moins cher que l'inhumation car elle ne nécessite pas de cercueil.
Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !