Cela vous intéressera aussi

Le système nerveux sympathique est l'une des trois composantes du système nerveux autonomesystème nerveux autonome, gérant l'activité des organes viscéraux et les fonctions automatiques de l'organisme, comme la respiration ou le battement du cœur. Le système nerveux sympathique intervient dans bon nombre d'activités physiologiques inconscientes à travers deux neuromédiateursneuromédiateurs de la famille des catécholamines : l'adrénalineadrénaline, mais surtout la noradrénalinenoradrénaline.

Rôle du système nerveux sympathique

Le système nerveux sympathique joue globalement un rôle antagonisteantagoniste à celui proposé par le système nerveux parasympathiquesystème nerveux parasympathique. En général, il accélère le métabolismemétabolisme et s'active par exemple en cas de danger ou de peur, pour préparer l'individu à la fuite. Lorsqu'il est stimulé, il influe sur le système cardiovasculaire : il augmente la fréquencefréquence cardiaque et induit une vasoconstriction périphérique, entraînant alors une augmentation de la pression artérielle. Au niveau digestif, il ralentit les contractions musculaires des intestins, mais favorise la libération de glucoseglucose par le foiefoie. Il a également un effet bronchodilatateurbronchodilatateur, c'est-à-dire qu'il provoque l'augmentation du diamètre des bronchesbronches.