Un mois après la résiliation surprise d'une commande de 100 millions de doses du gouvernement britannique, le laboratoire franco-autrichien Valvena peut enfin se réjouir d'une bonne nouvelle. Selon les résultats initiaux de son essai de phase 3, les résultats sont « excellents », d'après Thomas Lingelbach, le directeur général de Valneva. L'essai, mené au Royaume-Uni auprès de 4.012 participants âgés de plus de 18 ans, a comparé son vaccinvaccin à celui d'AstraZenecaAstraZeneca (la procédure habituelle maintenant qu'une majorité de gens sont vaccinés). Résultat : non seulement le vaccin produit un niveau d'anticorpsanticorps neutralisants supérieur à celui du vaccin d'AstraZeneca et une séroconversion similaire, mais il affiche aussi un meilleur profil de tolérance, c'est-à-dire qu'il génère moins d'effets secondaires.

Le vaccin utilise la technologique classique du virusvirus entier inactivé, comme ceux de la grippegrippe, la poliomyélitepoliomyélite ou la coqueluchecoqueluche. Selon Valvena, ce type de vaccin offre une réponse immunitaireréponse immunitaire élargie à de potentiels variants, ce qui en fait un candidat intéressant pour les doses de rappel ou une vaccinationvaccination de routine. De plus, contrairement aux vaccins à ARNmARNm, il peut être stocké dans un réfrigérateurréfrigérateur classique (entre 2 et 8 °C). La production du vaccin a déjà débuté mais Valvena doit encore obtenir l'approbation des autorités. Un dossier est en cours auprès de l'agence de santé britannique (MHRA), ce qui pourrait lui ouvrir les portesportes d'une approbation européenne. Valvena espère une homologation au premier trimestre 2022.