« En tant qu'ancienne bénévole de l'association EcoOcéan Institut organisant ces excursions en mer tous les étés depuis des années, je suis admirative de la résiliencerésilience des enfants qui y participent au regardregard d'un tel traumatisme que représente un cancer » confie Andréa Haug, auteure-réalisatrice du film La Bulle Bleue.

Ce film, décrit comme « une parenthèse ouverte sur la vie » sur sa présentation Facebook, raconte l'épopée de jeunes enfants. Guéris du cancercancer, ils goûtent le plaisir de sortir (enfin) de l'hôpital. De découvrir le monde. Et en l'occurrence, le monde marin. Sur un voilier, ils admirent la beauté d'une horizon sans fin et bravent leurs peurs. De l'eau, de leur propre regard et de celui de l'autre sur leur corps nouvellement rétabli, de l'exploration de la vie. « J'ai été admirative de leur transformation d'anciens jeunes malades à "jeunes tout court". J'ai aussi été touchée par leur prise de conscience sur la nécessité indissociable de préserver notre Planète et notre santé » glisse Andréa Haug.

La Bulle Bleue a été produit en collaboration avec EcoOcéan Institut, une association montpelliéraine qui œuvre pour la conservation des vertébrésvertébrés marins et de leur habitat en Méditerranée, grâce à des actions de recherche, d'éducation et d'expertise. Avec cette aide, les enfants ont plongé dans une nouvelle vie, dotés d'un regard aussi émerveillé que lucide sur la vie marine. « Qui meurt à cause de nous » réalisent-ils et qu'ils contribuent par leur mission à protéger.

Découvrez cette ode à l'espoir en replay sur France 3 Paca, coproducteur de La Bulle Bleue, à l'instar de Bluearth Production.