Le safran améliore l'efficacité des antidépresseurs

Classé sous :Dépression , safran , antidépresseurs

Issu d'une fleur mauve baptisée Crocus sativus, le safran est réputé pour ses vertus d'antioxydant, de calmant et pour stimuler la digestion. Une récente étude parue dans le Journal of Psychopharmacology suggère que cette épice pourrait améliorer les symptômes de la dépression lorsqu'elle est prise en association avec des antidépresseurs classiques. L'étude a été menée auprès de 139 patients sous antidépresseurs répartis en deux groupes, l'un prenant un placebo et l'autre du safran sous forme de complément alimentaire (Affron®). Au bout de huit semaines, les patients prenant du safran ont vu leurs symptômes dépressifs diminuer de 41 %, contre 21 % pour le groupe sous placebo. Les chercheurs ont également constaté chez les premiers « une amélioration de la qualité du sommeil, de l'esprit d'initiative et de la motivation », ainsi qu'une réduction des effets secondaires.

Une étude de 2017 avait déjà montré que le safran était aussi efficace que le Prozac® (fluoxetine) dans la dépression légère à modérée. Cette poudre rouge est en outre utilisée depuis des millénaires dans la médecine traditionnelle persane pour améliorer l'humeur et comme aphrodisiaque. Mais cette étude est la première à s'intéresser à son action comme adjuvant aux traitements classiques. « Lorsque les antidépresseurs pharmaceutiques ne fonctionnent pas, la solution actuelle consiste à augmenter la dose ou à changer de médicament, ce qui risque d'augmenter les effets indésirables. Une nouvelle option pourrait être de combiner les antidépresseurs et le safran », suggère Adrian Lopresti, principal auteur de l'étude. Ces résultats préliminaires demandent toutefois à être confirmés par d'autres études, modèrent toutefois les auteurs.

Le safran pourrait être une nouvelle alternative chez les patients pour qui les antidépresseurs classiques ne fonctionnent pas. © barmalini, Adobe Stock