Santé

Le rôle des saumons dans la pollution en Alaska

ActualitéClassé sous :vie , poisson , saumon

En Alaska, la pollution aux polychlorobiphényles (PCB) est généralement portée au crédit de l'atmosphère qui transporte ces composés industriels. Mais une nouvelle étude, publiée dans la revue Nature, a pu établir une corrélation entre les populations de saumons présents dans huit lacs de la région et le taux de PCB retrouvés dans les sédiments de ces lacs.

Le scénario élaboré par les chercheurs pour expliquer ce résultat est le suivant : voyageant dans les eaux de l'océan Pacifique, les poissons absorbent et accumulent les produits chimiques avant de retourner vers les lacs du Nord pour s'y reproduire. Là, ils meurent et leurs corps libèrent les polluants, augmentant la concentration de PCB dans les sédiments, jusqu'à un facteur sept dans certains cas.

Toutefois, on ne sait pas exactement jusqu'à quel point ce phénomène peut rendre compte de la pollution en PCB de certaines eaux ni quel impact sur la vie sauvage il peut entraîner.
Pour l'homme en tout cas, aucun sujet d'inquiétude : les lacs examinés sont éloignés de toute population humaine et, de toute manière, les niveaux de PCB relevés restaient en dessous des normes requises.

Cela vous intéressera aussi