Santé

Le pouvoir émerge du consensus dans les groupes de singes

ActualitéClassé sous :vie , pouvoir , consensus

Les recherches en communication se concentrent habituellement sur la façon dont les individus utilisent les signaux pour influencer les comportements des récepteurs. Mais le rôle que la communication joue dans l'émergence des structures sociales est rarement étudié.

Chaque groupe de singe est dominé par un individu

Dans un article paru dans la revue American Naturalist, Jessica Flack et David Krakauer ont étudié la façon dont les structures de pouvoir émergent du réseau de communication dans une société de singes. La structure du pouvoir est importante parce qu'elle peut influencer la complexité des interactions parmi les membres d'un groupe.

En utilisant la théorie de l'information, les chercheurs montrent que le pouvoir émerge à travers le consensus. Il y a un haut degré de consensus parmi les membres d'un groupe sur le fait qu'un individu est puissant dans le cas où celui-ci a reçu de multiples signaux de subordination de la part de nombreux individus.

D'un autre côté, il y a faible consensus dans le cas où les signaux ne proviennent que d'un petit nombre d'individus. Le consensus à propos du pouvoir est un important principe organisateur dans les sociétés où les conflits sont complexes, impliquant souvent, de manière concomitante, de nombreux membres du groupe. Dans de tels cas, seuls des individus perçus comme puissants seraient aptes à mettre fin ou réduire la sévérité de ces conflits. La structure du pouvoir est cruciale en matière de gestion de conflit, qui est, en retour, cruciale en terme de cohésion sociale.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi