Santé

Les personnes rousses plus difficiles à anesthésier ?

ActualitéClassé sous :vie

-

Dans environ 1% des interventions chirurgicales, les médecins se rendent compte que la personne opérée n'est pas suffisamment anesthésiée et, parfois, se réveille...

Crédits : INSERM 92. CHIRURGIE, SUIVI EN COURS D'OPERATION. ANESTHESIE

Aussi une étude, la première du genre, vient-elle d'être entreprise afin de vérifier s'il existe un lien entre un caractère génétique visible, en l'occurrence les cheveux roux, et la quantité d'anesthésiants nécessaire pour une intervention chirurgicale.

Depuis longtemps, les personnes rousses ont la réputation d'être difficiles à anesthésier, même si cette observation relevait jusqu'alors de l'anecdote pour les médecins.

Lors de la réunion de l'American Society of Anesthesiologists, une équipe de chercheurs de l'Université de Louisville doit annoncer que ce résultat s'explique probablement par le fait que les personnes rousses ne produisent pas assez de mélanine en raison d'un dysfonctionnement d'une hormone.

Il semble que l'hormone défectueuse réagisse en liaison avec un récepteur cérébral qui influence la sensibilité à la douleur.
L'étude menée par l'équipe de l'Université de Louisville porte sur vingt volontaires féminins, dont dix brunes et dix rousses. Or les rousses ont nécessité des dosages d'anesthésiants 20% plus élevés que ceux utilisés pour les brunes.

Les chercheurs ont entamé d'ores et déjà des études complémentaires pour tester leur hypothèse.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi