Santé

Une pensée, un mouvement

ActualitéClassé sous :vie , cerveau , neurone

-

Image du cerveau obtenue en IRM

L'Imagerie par Résonnance Magnétique (IRM) fonctionnelle détecte les variations d'oxygénation du sang liées à l'activité neuronale afin de localiser les régions cérébrales impliquées dans des fonctions comme le mouvement, le langage ou la mémoire.

Dans la revue NeuroReport, Seung-Schik Yoo et ses collègues, du Brigham and Women's Hospital (Massachusetts), décrivent la méthode qui leur a permis de traduire les informations sur l'état des neurones de volontaires, recueillies par IRM fonctionnelle, en ordres capables de déplacer le curseur d'un ordinateur. En pratique, le "patient" est invité à se concentrer sur des actions distinctes (calculer, imaginer un mouvement, se remémorer quelqu'un ou quelque chose, etc.), chacune de ces actions étant associée à un déplacement précis du curseur. Contrairement aux méthodes d'interface directe homme/machine qui nécessitent d'implanter des électrodes dans le cerveau, le dispositif des chercheurs américains est non invasif, mais il reste toutefois limité en raison du temps incompressible nécessaire aux analyses de l'appareil d'IRM. Il pourrait toutefois s'avérer utile en complément des autres techniques afin de déterminer plus précisément les zones cérébrales à cibler pour la mesure des signaux électriques.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi