Santé

Un pacemaker prolonge la vie

ActualitéClassé sous :vie

Aux Etats-Unis, environ un tiers des cinq millions de personnes souffrant de défaillances cardiaques connaît également des troubles associés à la synchronisation des deux côtés du coeur.

METASTASES RENALES DROITE D'UN CANCER DU POUMON. Crédits : INSERM

Des études avaient déjà démontré que les pacemakers conçus pour la resynchronisation cardiaque par stimulation bi-ventriculaire de ces personnes amélioraient leur qualité de vie et leurs capacités lors d'exercices physiques, mais toute une série de travaux menés, entre autres par les cardiologues de John Hopkins Hospital et de l'Ohio State University, indiquent en outre que ce type de pacemaker prolonge la vie de façon statistiquement significative.

Les chercheurs ont collecté les données fournies par quatre études portant sur un total de 1 634 patients qui démontrent que le taux de mortalité dû à une défaillance coronarienne est réduit de 51% chez les personnes possédant un pacemaker à resynchronisation et qui suit, parallèlement, des traitements médicamenteux (bêta-bloquants, inhibiteurs ACE).

Ce type de pacemaker réduit aussi de 29% le temps d'hospitalisation due aux complications associées à la défaillance coronarienne. A l'heure actuelle, seulement 2% des patients disposent de ces pacemakers et l'American Heart Association préconise une modification importante de ses recommandations suite à ces études, dont les résultats sont publiés dans le Journal of the American Medical Association.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi