Santé

Les otaries californiennes victimes de parasites

ActualitéClassé sous :vie

Près de 2100 otaries habitent les eaux de la Californie. Chassées et proches de l'extinction à une époque, elles sont protégées par la loi américaine depuis 1911. Mais ces dix dernières années, leur nombre stagne voire diminue légèrement. Et pour cause, la moitié d'entre elles meurent aujourd'hui encore jeunes.

Crédits : jafar.uqar.uquebec.ca

Grâce à l'autopsie d'otaries retrouvées mortes entre février 1998 et juin 2001, des biologistes du Widlife Health Center de l'Université de Californie Davis ont découvert de bien étranges causes à ces décès.

Il semble qu'une grande partie des otaries soit touchée par différentes maladies, en tête desquelles des inflammations du cerveau provoquées par les parasites Toxoplasma gondii (souvent associé au chat) et Sarcocystis (véhiculé par l'opossum).

Ces agents infectieux auraient été amenés à portée de leurs cibles par l'écoulement des pluies d'orage, depuis la terre jusqu'à la mer.
Des cas d'atteinte cardiaque, d'affection fongique (coccidioidomycosis) et de contamination par un vers parasite ont également été relevés.

Selon les chercheurs, un tel panel de maladies touchant un animal reconnu comme "espèce sentinelle" pose de réelles questions quant au niveau de pollution des eaux dans lequel il vit.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi