Santé

L'OMS intensifie son action préventive contre la rougeole

ActualitéClassé sous :vie , rougeole , prévention

-

Les responsables mondiaux s'engagent à intensifier l'action préventive contre la plus meurtrière de toutes les maladies de l'enfant : la rougeole. La stratégie antirougeoleuse est efficace - elle doit maintenant être étendue à un plus grand nombre de pays.

Dans la Déclaration du Cap sur la rougeole, les responsables mondiaux de la santé se sont engagés à réduire de moitié le nombre des décès dus à la rougeole.

Selon les déclarations d'experts internationaux de la santé, l'intensification des efforts déployés pour vacciner et protéger tous les enfants contre la rougeole devrait permettre de sauver environ un demi-million d'enfants chaque année d'ici 2005.

A l'occasion d'une réunion organisée par l'OMS et l'UNICEF au Cap, qui fera date dans l'histoire, les autorités mondiales en matière de lutte contre la rougeole ont annoncé les mesures qu'elles comptaient prendre pour mettre fin au lourd tribut prélevé par cette maladie évitable qui tue 2000 enfants chaque jour. Unissant leur voix à celle de l'ambassadeur spécial de l'UNICEF, Angélique Kikjo, ils ont lancé un appel à l'intensification des efforts et à l'augmentation des ressources nécessaires pour que tous les enfants puissent être protégés contre la rougeole.

« Ces résultats sont à notre portée - nous l'avons déjà démontré - en Afghanistan, en Angola, dans des pays en proie à des conflits, à la sécheresse ou à d'autres catastrophes » a déclaré Carol Bellamy, directeur exécutif de l'UNICEF. « En moins de 3 ans et malgré tous les obstacles, nous sommes parvenus à faire baisser d'environ 25% le nombre de décès d'enfants dus à la rougeole. C'est l'un des plus gros succès jamais enregistrés dans la lutte contre la mortalité due à une maladie. Nous avons parcouru la moitié du chemin : la seconde moitié sera plus difficile. Avec l'appui politique et financier des donateurs et des gouvernements du monde entier, nous pouvons sauver ensemble beaucoup plus de vies. »

Cela vous intéressera aussi