Santé

De nouvelles approches nécessaires pour le traitement des crises d'asthme

ActualitéClassé sous :vie , asthme , allergie

Les infections respiratoires sont les principales causes de déclenchement des crises d'asthmes, et de nouvelles approches du traitement sont nécessaires, déclarent les scientifiques travaillant sur le projet GA2LEN (Réseau européen global de l'allergie et de l'asthme - Global Allergy and Asthma European Network) financé par l'UE, dans un article de la revue Allergy.

Les broncho-dilatateurs sont largement employés pour soulager les crises d'asthme

Dans le rapport technique, les chercheurs notent que la majorité des crises d'asthme font leur apparition à la suite de coryzas et autres infections des voies respiratoires supérieures. Dans certains cas, particulièrement chez les enfants, le coryza est un signe précurseur de la difficulté à respirer et autres symptômes. Cependant, nous sommes beaucoup moins informés sur les crises d'asthme viro-induites que sur les crises moins courantes induites par l'allergie.

« Au cours des années, l'asthme chronique est devenu une maladie soignable », a déclaré l'auteur principal du rapport, Dr Nikolaos Papadopoulos de l'Université d'Athènes. « Mais la prévention de crises aigues (et parfois mortelles) demeure très difficile - et ce sont ces crises qui provoquent la douleur et l'anxiété rendant l'asthme très difficile à supporter. »

Lorsqu'un humain est atteint d'un rhume ou d'une autre infection respiratoire, les dégâts causés aux cellules qui couvrent les voies respiratoires engendrent les réponses des systèmes respiratoire, immunitaire et nerveux. Ces réponses visent à éliminer le virus du système rapidement et de façon efficace. Pour les personnes souffrant d'asthme, certains éléments de ces réponses sont altérés, conduisant à une hyperréactivité des voies respiratoires et contribuant au développement de symptômes asthmatiques.

« Les adultes en bonne santé possèdent un mécanisme rapide et efficace permettant d'éliminer l'agent pathogène invasif associé au coryza », commente le Dr Papadopoulos. « En surveillant les individus asthmatiques, il nous serait possible d'identifier à quel point ce mécanisme diffère d'une réaction non-asthmatique. Cela nous aiderait à mieux comprendre l'hyperréactivité qui conduit aux crises d'asthme et à la prévenir. »

Le rapport souligne également l'évidence des interactions entre les infections virales et les polluants atmosphériques. Par exemple, une étude concernant 15 villes européennes a révélé une relation entre les niveaux élevés de dioxyde d'azote (NO2) et une augmentation des admissions à l'hôpital liées à l'asthme. Les auteurs insistent également sur une étude montrant que les enfants souffrant de rhume et exposés à des environnements enfumés sont plus enclins à la difficulté respiratoire et ont davantage de risque d'hospitalisation en raison de l'asthme.

Selon les scientifiques, bien que la corrélation ces dernières années entre les crises d'asthme et les virus qui les provoquent soit beaucoup plus claire, des lacunes importantes sont encore à noter.

« Les détails des études sur les voies moléculaires qui sous-tendent les inflammations viro-induites peuvent aider à l'identification de nouveaux objectifs thérapeutiques », écrivent les partenaires du projet. « Davantage d'études sont également nécessaires afin de différencier les réactions aux virus d'individus non-asthmatiques de celles d'individus asthmatiques et de clarifier les mécanismes qui mènent à une gravité accrue et/ou éliminent la résolution de l'infection de cette dernière. »

«Enfin, les interactions entre les différentes causes et leurs mécanismes, ainsi que l'impact de l'inflammation viro-induite sur la reconstitution du tissu postérieur commencent tout juste à se clarifier.»

Le réseau d'excellence GA2LEN regroupe 31 partenaires venant de plus de 20 pays européens. Le projet vise à intégrer la recherche sur l'asthme et les allergies en Europe, en vue d'améliorer le bien-être des patients tout en diminuant le poids des maladies allergiques sur le continent.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi