Santé

Moins d'antibiotiques pour le bétail

ActualitéClassé sous :vie , agroalimentaire , bétail

La chaîne de restauration rapide McDonald's encourage désormais ses fournisseurs de viande à diminuer l'usage des antibiotiques comme facteur de croissance du bétail. Cette méthode répandue n'est en effet pas sans conséquence : elle favorise l'apparition de populations bactériennes résistantes aux médicaments chez les animaux que ceux-ci peuvent, à leur tour, transmettre à l'homme.

Selon l'Animal Health Institute, qui regroupe les entreprises de pharmacologies animales, 10 tonnes d'antibiotiques ont été utilisées dans les fermes américaines en 2001, dont seulement 13% à 17% pour favoriser le développement du bétail. Mais l'Union of Concerned Scientists quant à elle juge ce pourcentage bien plus élevé, de l'ordre de 50%.

Cette surconsommation d'antibiotiques aurait déjà fait plusieurs victimes parmi les médicaments comme la pénicilline et la tétracycline et n'épargnerait pas des composés plus récents comme les fluoroquinolones.

La décision prise par le géant McDonald's semble d'autant plus importante que le restaurateur est le plus grand acheteur de viande de boeuf, poulet et porc du pays. Sa nouvelle politique pourrait fortement influencer l'industrie agroalimentaire.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi