Santé

Un gène à l'origine du goût

ActualitéClassé sous :vie

Selon de précédentes études, environ un tiers des personnes d'origine européenne ne parvient pas à déceler le goût du PTC (PhenylThioCarbamide), tandis que presque tous les Américains d'origine amérindienne du Sud-ouest des Etats-Unis en sont capables.

Crédits : INSERM BOURGEON DU GOUT, PAPILLE GUSTATIVE.

Cette caractéristique physique est héréditaire et figure souvent parmi les exemples cités pour expliquer les mécanismes intimes de la génétique.

Les chercheurs des National Institutes of Health (NIH) ont analysé un groupe de familles réunissant 500 personnes dans le seul Etat de l'Utah afin de découvrir le gène, situé sur le chromosome 7, responsable de cette aptitude physique à déceler le PTC.

Les chercheurs s'attendent à ce que l'étude plus large des cinq haplotypes de ce gène contribue largement à la compréhension de certaines maladies et de choix alimentaires au sein de certaines populations.

Cette capacité génétique proviendrait de l'avantage que représente le fait de pouvoir déceler la présence de certains composés toxiques liés aux goûts amers. Le mensuel Science publie un article sur ce sujet.