Santé

L'embryon qui venait du froid

ActualitéClassé sous :vie , embryon

Des médecins du New York Weill Cornell Medical Center ont, pour la première fois, créé un embryon à partir d'un ovule produit par du tissu ovarien congelé puis réimplanté chez une jeune femme.

La patiente, atteinte six ans auparavant d'un cancer du sein, avait fait prélever du tissu de ses ovaires avant d'entamer une chimiothérapie, un traitement risquant d'entraîner une stérilité. Conservé par congélation, le tissu a donc été plus tard dégelé puis greffé sous l'abdomen de la même patiente. A l'aide d'une stimulation hormonale, l'ovaire a pu reprendre vie et recommencer à produire des ovules.

L'un d'entre eux, fécondé en laboratoire, a été implanté dans l'utérus de la femme ; un embryon apparemment sain s'est développé mais l'opération n'a pu déboucher sur une grossesse, sans doute en raison du faible taux de réussite normalement affiché par la fécondation in vitro (FIV).

Selon Kutluk Oktay, qui a tenté cette technique encore largement expérimentale, l'obtention d'un premier embryon est un résultat encourageant. L'automne dernier, des chercheurs de l'Oregon Health Sciences University avaient annoncé la naissance d'un singe rhésus par une méthode similaire.

Cela vous intéressera aussi