Santé

Dépendance à la cigarette dès la vie foetale ?

ActualitéClassé sous :vie , tabac , nicotine

« Les adolescents dont la mère a fumé durant la grossesse peuvent montrer des signes de dépendance à la nicotine après seulement une poignée de cigarettes, déclare le professeur Theodore Slotkin. Notre étude suggère un mécanisme biologique pour expliquer ce phénomène. » Ces résultats font l'objet de deux articles dans Neuropsychopharmacology.

Dépendance à la cigarette dès la vie foetale ?

Par rapport aux autres, des rats exposés à la nicotine pendant la vie fœtale présentent clairement un déficit du nombre de cellules dans certaines régions du cerveau essentielles aux processus d'apprentissage et de renforcement. Permanentes, ces pertes cellulaires vont de pair avec une baisse d'activité cérébrale.

Ces observations pourraient expliquer ce qui se passe chez les humains : les adolescents qui ont été exposés à la nicotine dans le ventre de leur mère seraient enclins à fumer pour compenser cette baisse d'activité de leur cerveau.

L'étude confirme que lorsque les rats déjà exposés à la nicotine par leur mère y sont de nouveau soumis à l'adolescence, l'effet de la drogue est moins marqué : la nicotine provoque une activité cholinergique moins élevée que chez les témoins, comme si leur cerveau y était déjà accoutumé.
Par contre, lors du sevrage de nicotine, ils souffrent d'une diminution d'activité cholinergique plus sévère. Là encore, la sensation de manque serait plus forte que chez les individus non exposés.

Cela vous intéressera aussi